Assurance-emploi : des mesures vaines, croit le Bloc

Par 12:00 AM - 03 avril 2009
Temps de lecture :

Le Bloc québécois ne croit pas que les nouvelles mesures apportées au Programme d’assurance-emploi aideront les travailleurs. Le député de Montmorency – Charlevoix – Haute-Côte-Nord, Michel Guimond, en a profité pour redemander l’abolition du délai de carence.

 « Le gouvernement de Stephen Harper tente d’améliorer à la pièce le système d’assurance-emploi alors que c’est une refonte complète qui doit être appliquée à ce système devenu non seulement inadapté et inéquitable, mais également trop complexe. Ce dont les Québécoises et les Québécois ont besoin dès à présent, et particulièrement dans le contexte de la présente crise économique, c’est un système qui offrira des prestations à plus de travailleurs au chômage. Actuellement, à peine 46 % des travailleurs au chômage reçoivent des prestations», a plaidé M. Guimond.

La ministre Diane Finley  a aussi exprimé son intention de reconduire pour une période indéterminée la prolongation de cinq semaines des prestations. En revanche, la portée de cette mesure reste limitée puisqu’elle touche à peine 25 % des prestataires.

« Avec plus de 300 000 emplois perdus au cours de la dernière année, les économistes sont unanimes : il faut injecter des liquidités dans l’économie. Or, en plus de soulager quelque peu le fardeau financier des travailleurs qui se retrouvent au chômage, l’argent supplémentaire versé en vertu de l’élimination du délai de carence contribuerait concrètement à répondre à cet impératif», conclut Michel Guimond.

Partager cet article