Pauline Marois portera la cause de l’industrie touristique

Par 12:00 AM - 02 avril 2009
Temps de lecture :

La chef de l’opposition et députée de Charlevoix, Pauline Marois, intercédera auprès du gouvernement pour faire valoir le plan d’action de l’industrie touristique. Elle a fait cette promesse lors du gala des Grands Prix où le président de Tourisme Charlevoix, Bruno Labbé, admettait des «temps difficiles».

 «Ce plan est très intéressant parce qu’il inclut la concertation des intervenants. J’ai confirmé à M. Labbé que j’ai accepté de défendre ce projet, de l’accompagner auprès du gouvernement», a dit Mme Marois, déplorant l’absence d’un quelconque signe en ce sens dans le der nier budget.

Parmi les suggestions adressées au gouvernement par les ATR associées figure l’investissement de 25 millions $ sur deux ans pour la promotion du Québec et 10 millions $ sur deux ans pour bonifier les ententes de partenariat régional, à se partager entre une vingtaine d’associations.

«L’année 2009 est une année difficile de façon générale dans tous les secteurs d’activités. Ce ne sera pas moins une année difficile dans l’industrie touristique et ce sera pas moins difficile pour Charlevoix. Nous avons des défis importants devant nous de renouvellement de notre offre touristique», a indiqué M. Labbé à ses membres.

Du coup, il leur propose une vaste réflexion «sur la façon dont nous opérons et développons nos infrastructures et nos services». M. Labbé a aussi ajouté que le temps était propice à «se redonner des objectifs de hauts standards de qualité», une démarche en lien à l’évidence avec la nouvelle image de marque à laquelle travaille Tourisme Charlevoix.

Partager cet article