Le site du futur Espace La Rive en proie à l’érosion

Par Emelie Bernier 1:01 PM - 6 mai 2024
Temps de lecture :

L’état des lieux.

Le mur de soutènement devant l’ancienne école Jean XXIII s’est affaissé en partie, provoquant des crevasses sur le terrain.  Prévue pour cet été, l’ouverture de l’Espace La Rive sur le site ne devrait pourtant pas être compromise par ces importantes marques d’érosion.

Le site doit accueillir, à terme, une terrasse, une buvette et un foodtruck. Une programmation événementielle est prévue. On doit pouvoir accéder à la grève via une passerelle.

« L’objectif était de donner un accès à une plage à Saint-Joseph-de-la-Rive. On avait enlevé la phragmite, ramené des voyages de sable, mais le mur de soutènement est parti avec les grandes marées et le sable aussi. On est en mode réparation », indique Linda Gauthier, directrice générale de la municipalité.

Il n’est pas question de reporter l’ouverture de l’Espace La Rive dont voici une maquette.

« On pensait que notre saison 2024 allait tomber à l’eau, mais ça ne change pas grand’chose.  La municipalité fera de l’enrochement très bientôt et la première phase d’aménagement sera terminé en juin. C’est plus une grève qu’une plage. En ayant enlevé les plantes indigènes, ça n’a pas aidé », indique Dominique Bernier,  agente de développement pour le comité touristique Cratère et Marées.

L’enrochement est prévu sur la grève, là où une partie du muret de soutènement s’est affaissé. «La partie qui s’est affaissée sera remblayée, ce sera enroché. La Ville prend ça en charge », ajoute Mme Bernier.

 «Les activités vont pouvoir commencer, ça va changer des choses au niveau de l’aménagement parce qu’une partie devra être enrochée, mais le dossier n’est pas encore assez avancé pour préciser », ajoute Linda Gauthier.

Le mandat a été donné à un ingénieur.

Jusqu’ici, tout a été fait dans les normes environnementales, précise-t-on tant du côté de la Ville que de Cratère et Marées, l’organisme à qui la gestion des événements a été confiée pour cette première année.

Partager cet article