Jour 2 du procès de Katia Trudel

Par Dave Kidd 1:52 PM - 10 janvier 2023
Temps de lecture :

Photo archive

Au 2e jour du procès de Katia Trudel, qui est accusée d’avoir allumé un incendie au 100, rue John-Nairne à La Malbaie, le 25 mai 2020, l’avocat de la Défense a poursuivi sur sa lancée.

Me Guillaume Lafleur-Marcotte a terminé le contre-interrogatoire du sergent-enquêteur Bernard Desbiens de la Sûreté du Québec. L’avocat estime que « l’enquête est négligée ».

On a aussi appris que l’accusée « aurait mis le feu à un arbre » selon la déclaration d’un témoin faite à l’enquêteur pour qui « un début d’incendie à l’extérieur d’un bâtiment allume une lumière », a rappelé Bernard Desbiens qui s’est rappelé un incendie de nature criminelle à Baie-Saint-Paul.

Le directeur du Service sécurité incendie de La Malbaie, Mario Savard, a lui aussi eu droit à un contre-interrogatoire en règle. L’absence d’une cause et d’un point d’origine et les raisons du transfert de l’enquête à la SQ intéressaient particulièrement Me Lafleur-Marcotte. « Un pompier m’a dit que c’était un « nique à feu » », a lancé l’avocat. « On ne peut pas dire un nique », a répondu Mario Savard, ajoutant « qu’il s’agissait d’un bâtiment âgé et que le propriétaire apportait des correctifs lorsqu’ils étaient demandés ».

Mélanie Girard, qui habitait devant le 100, rue John-Nairne, est venue donner son récit des faits. La jeune femme, infirmière-auxiliaire depuis 12 ans, « n’avait jamais vécu pareille situation ». C’est ainsi qu’elle a décrit ce qu’elle a vécu cette nuit-là en allant porter secours à l’homme qui a été brûlé en sortant de l’immeuble en feu.

« J’ai vu une boule de feu. C’était impressionnant », a-t-elle aussi mentionné.

Interrogée par la Défense, elle a précisé avoir entendu avant de constater que l’immeuble était en feu un sifflement « comme celui qui précède l’explosion d’un feu d’artifice ».

Un autre témoin a été entendu à la surprise de la Défense. Des échanges ont eu lieu à ce sujet. Me Lafleur-Marcotte doit en reparler en après-midi.

Partager cet article