Le Domaine Forget en met plein la vue pour les trois dernières semaines de son festival

Par Jérémy Harvey 2:28 PM - 04 août 2022
Temps de lecture :

Mathieu Lussier, prochain directeur artistique. Photo courtoisie

D’ici le concert de clôture de la 44e édition du Festival international de musique et de danse, le samedi 20 août , les mélomanes auront l’embarras du choix pour écouter et voir les plus grands artistes de la scène classique d’ici et d’ailleurs.

Trois fois plutôt qu’une, le public pourra voir le prochain directeur artistique du Domaine Forget, le bassoniste et chef d’orchestre Mathieu Lussier. D’ailleurs, celui-ci a déjà commencé à se familiariser avec les rouages de l’organisation culturelle.

« J’ai passé beaucoup de temps à Saint-Irénée cet été à titre d’observateur et je suis plus enthousiaste que jamais! Je me joins à une équipe dynamique et prête à embarquer dans une nouvelle aventure. Nous avons bien hâte de travailler tous ensemble pour offrir au public charlevoisien un festival avec de nouvelles saveurs, tout en restant fidèles à ce qui a fait le succès du festival jusqu’à maintenant » dit celui qui entrera en fonction dès la fin du festival.

M. Lussier sera présent le vendredi 12 août avec son quintette à vent Pentaèdre. Il reviendra le dimanche 14 août, cette fois comme chef d’orchestre, où il dirigera avec son collègue Jean-Marie Zeitouni les étudiants des stages de chant et d’orchestre de chambre de l’Académie internationale du Domaine Forget.

Finalement le jeudi 18 août, Mathieu Lussier partagera le podium avec le directeur musical des Violons du Roy, Jonathan Cohen, lors du deuxième concert des étudiants du stage d’orchestre de chambre.

Fidèle à son habitude, le concert de clôture du Festival international rassemblera les plus grands noms de la musique pour célébrer la fin de l’été. L’édition 2022 revêtira une importance toute particulière, car le public fera également ses au revoir à Paul Fortin, directeur artistique du Domaine Forget des 11 dernières années.

Pour cette occasion, Paul Fortin a réinvité des artistes qui lui sont chers. De plus, il a élaboré un programme qui promet avec les plus grandes envolées lyriques du répertoire : des extraits d’opéras de Mozart, de Rossini, de Delibes et de Saint-Saëns. C’est ainsi sa façon de remercier le public.

Partager cet article