Le Club Med Québec-Charlevoix percevra la taxe sur l’hébergement plus tard

Par Dave Kidd 2:44 PM - 30 novembre 2021
Temps de lecture :

Photo : Club Med

Le Club Med Québec-Charlevoix ne perçoit pas, en ce moment, la taxe sur l’hébergement comme le font les autres établissements d’hébergement enregistrés auprès de Revenu Québec.  

L’explication est fort simple : le complexe de Petite-Rivière-Saint-François se retrouve actuellement dans le groupe des centres de vacances qui est exempté de la perception de la taxe sur l’hébergement.

Ce n’est pas une exception pour le Club Med. Un espace de camping et une unité d’hébergement dans une auberge de jeunesse, par exemple, ne sont pas tenus de la réclamer.

« Ça va changer », a confirmé la ministre du Tourisme, Caroline Proulx, alors que les classifications vont tomber dans le prochain règlement à être adopté par le gouvernement Legault.

La ministre n’a pas commenté l’actuelle classification du Club Med Québec-Charlevoix, mais a parlé d’équité. « C’est exactement ce que reflètera le règlement », dit-elle en entrevue au Charlevoisien.

Le moment de son entrée en vigueur n’est pas encore connu.

La taxe sur l’hébergement est de 3,5 % du prix de la nuitée. Elle rapporte bon an mal an entre 2,8 M$ et 2,9 M$. De l’argent que Tourisme Charlevoix utilise notamment pour faire la promotion de la région et du développement de produit.

L’ajout du Club Med dans les rangs des percepteurs de la taxe sur l’hébergement sera important sur le plan financier. Les dirigeants de l’hôtel de 302 chambres prévoient un taux d’occupation de 70%.

Québec avait annoncé le printemps dernier que le système de classification des établissements d’hébergement tel qu’on le connaissait était abandonné au profit d’une déclaration en ligne.

Partager cet article