Saint-Aimé-des-Lacs: les deux vaincus regrettent de ne pas s’être alliés

Par Karine Dufour-Cauchon 10:01 AM - 08 novembre 2021
Temps de lecture :

Le bureau de vote de Saint-Aimé-des-Lacs a rouvert ses portes 3heures 30 minutes après le début du dépouillement

Une lutte à trois se termine dans la continuité à Saint-Aimé-des-Lacs : Claire Gagnon repart gagnante des élections municipales 2021… avec une majorité de gens qui en aurait voulu autrement.

Elle demeure en poste à Saint-Aimé-des-Lacs grâce à 33 citoyens qui lui ont permis d’être en avance sur ses deux adversaires, Cajetan Guay et Vicky Lépine. Mme Gagnon reste en poste avec 238 voix (36,9% des votes ). M. Guay arrive pratiquement ex aequo avec Lépine : 205 voix (31.78% des votes) contre 202 votes (31,32%).

La mairesse Claire Gagnon reste en poste

La mairesse réélue se dit touchée. Concernant ses nouveaux collègues au conseil, elle soutient qu’elle «sera capable de travailler avec les gens en poste avec respect. Nous allons nous asseoir, j’ai confiance que nous pourrons travailler ensemble.  Nous avons de beaux projets en cours», soutient-elle. Sa priorité sera la protection des lacs et le développement des installations récréatives de Saint-Aimé-des-Lacs.

À la sortie du Centre Aimé-Lacois, les deux candidats défaits s’entendent pour dire que «les citoyens de Saint-Aimé-des-Lacs voulaient du changement». Ils avouent presque à l’unisson qu’ils auraient dû «avoir une meilleure communication en début de campagne» pour s’allier présenter un seul candidat.

Le «vote du changement dilué» ne change rien au fait que les candidats sont toutefois fiers de leur parcours.

Cajetan Guay part la tête haute. Il ne cache pas sa déception, mais était conscient qu’il s’agissait d’un pari «quitte ou double».

«Les efforts ont été donnés à 100%. On voit que les gens veulent du changement, mais ils étaient indécis. Ça se divisait trop à ce niveau-là. Finalement, on voulait [avec Mme Lépine] tous les deux la même chose», déclare-t-il.

«Je n’ai pas de mots pour décrire à quel point je suis déçue de la situation, surtout que Mme Gagnon devait se retirer. Son défi sera de respecter son engagement d’ouvrir les séances de conseil aux citoyens, d’améliorer les informations, leur dire qu’ils sont les bienvenus à la municipalité», soutient en terminant Vicky Lépine.

61,1 % des électeurs ont participé à l’élection à la mairie. Il y avait 645  votes valides, 3 votes rejetés à la mairie et 1 060 électeurs inscrits.

Partager cet article