Fin de mandat abrupte pour Luc A. Goudreau

Par Dave Kidd 2:53 PM - 04 octobre 2021
Temps de lecture :

Luc A. Goudreau est déçu. Il n’avait jamais pensé que sa chaise disparaîtrait aussi rapidement. Photo : courtoisie

Le mandat de Luc A. Goudreau, conseiller municipal du district 3 à Baie-Saint-Paul, s’est terminé d’une façon abrupte. Il ne pourra pas siéger à la dernière réunion du conseil municipal puisque Jean-François Ménard, élu sans opposition à ce poste, est déjà assermenté.

L’aspirant maire ne joue pas la victime dans cette affaire, mais croit « qu’il y a eu un manque flagrant au niveau de l’administration ». Il a été informé de la situation vendredi. « On a allumé à minuit et cinq », ajoute Luc A. Goudreau.

Le président des élections assure qu’il n’y a eu « aucune erreur administrative ». Émilien Bouchard explique que toute cette histoire relève du calendrier électoral du Directeur général des élections du Québec qui plaçait  la fin de la période de mise en candidature avant la tenue de la dernière séance régulière du conseil municipal. 

Le ministère des Affaires municipales et de l’Habitation avait été informé que ce genre de situation risquait de se produire.

Une modification législative aurait été nécessaire pour l’éviter, mais le ministère n’a pas bougé.

Aux élections antérieures, le calendrier était différent. La
dernière réunion d’un conseil était programmée avant la fin de la période de mise en candidature.

« Une fois la période terminée, mon rôle est de dire aux personnes élues sans opposition qu’elles disposent de 30 jours pour être assermentées. Si elles désirent procéder immédiatement, on procède. Je ne peux pas retarder une assermentation », explique Émilien Bouchard.

Il mentionne que personne, à l’interne, « n’a vu venir la situation ». Le président des élections ajoute qu’il ne peut surtout pas tomber dans des manigances pour diriger une assermentation. « Je suis très à l’aise parce que tout a été fait dans le respect de la loi. Mais, c’est plate comme situation », indique le président des élections.

Luc A.  Goudreau demeure candidat à la mairie. Il va quand même se présenter à la séance qui aura lieu jeudi. Comme tout citoyen lambda, il pourra exercer son droit de parole lors de la période de questions du public.

Partager cet article