Un produit de l’entreprise Charcuterie Charlevoisienne fait l’objet d’un rappel du MAPAQ

Photo de Lisianne Tremblay
Par Lisianne Tremblay
Un produit de l’entreprise Charcuterie Charlevoisienne fait l’objet d’un rappel du MAPAQ
Ce produit fait l'objet d'un rappel puisqu'il est t est susceptible de contenir la bactérie «Listeria monocytogenes ».

Le ​ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec, en collaboration avec l’entreprise Charcuterie Charlevoisienne, située à Saint-Urbain, avise la population de ne pas consommer le produit « jambon tomates séchées et basilic, dont la date d’expiration est le 5 novembre, de format 175 g ». Cet aliment est susceptible de contenir la bactérie Listeria monocytogenes.

L’entreprise procède volontairement au rappel du produit en question. Elle a convenu avec le MAPAQ de diffuser cet avis par mesure de précaution. Aucun cas de maladie associée à la consommation de cet aliment n’a été signalé à ce jour au MAPAQ. « Nous sommes présentement en analyse de la source du problème », soutient l’entreprise.
Le produit, qui fait l’objet de ce rappel, était offert à la vente dans plusieurs établissements de la province. Il était conditionné dans un emballage de plastique transparent avec le dessous noir et il était vendu à l’état réfrigéré, indique-t-on dans le communiqué émis par le MAPAQ. L’étiquette comporte, outre la dénomination propre du produit, la mention « Charcuterie charlevoisienne ».
Les personnes qui ont ce produit en leur possession sont donc avisées de ne pas le consommer. Elles doivent soit le retourner à l’établissement où elles l’ont acheté ou le jeter.
Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires