Préposés aux bénéficiaires : 96 candidats intéressés par la formation dans Charlevoix

Par Lisianne Tremblay 12:46 PM - 09 juin 2020
Temps de lecture :

La formation de préposé aux bénéficiaires a été populaire aussi dans Charlevoix.

La Commission scolaire de Charlevoix a reçu 96 inscriptions pour la formation de préposé aux bénéficiaires, lancée en grande pompe par le premier ministre du Québec, François Legault, il y a deux semaines.

L’organisation devait d’abord évaluer si les demandes sont recevables puisqu’elles devaient répondre à certains critères. Les candidats devaient entre autres avoir terminé leur secondaire III. Après trois mois de formation rémunérée, les étudiants auront une attestation d’études professionnelles, qui leur permettra de travailler dans les CHSLD.

« Nous avons déjà évalué 70 dossiers, a précisé Martine Vallée, directrice générale. Ce ne sont pas tous des gens qui résident dans la région donc nous devrons vérifier s’ils ne sont pas inscrits  à deux endroits. Par la  suite, les dossiers seront transférés au CIUSSS (Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux) de la Capitale-Nationale,  qui effectuera les entrevues en trois jours. Lundi, déjà 43 entrevues étaient planifiées ».

Par la suite, la liste des personnes retenues reviendra à la Commission scolaire de Charlevoix. Chose certaine, une cohorte d’environ 22 élèves débutera le 15 juin au Centre de formation professionnelle de Charlevoix (pavillon Saint-Aubin de Baie-Saint-Paul).

« C’est du jamais vu, tout s’est fait très rapidement, a poursuivi Mme Vallée. Nous ne savons pas encore si nous aurons plus d’une cohorte donc nous avons plusieurs scénarios. Étant donné que nos écoles sont moins utilisées l’été, il est possible que nous ayons aussi une cohorte au pavillon Les Cimes de La Malbaie. La formation se fait aussi en milieux de travail.  Il faut évaluer si les superviseurs de stage sont disponibles. »

D’autre part, précisons que les étudiants formés ici devront demeurer dans Charlevoix durant un an après leur formation. Cette formation accélérée permettrait aux 10 000 candidats recherchés d’obtenir un poste de préposé aux bénéficiaires dès l’automne au nouveau taux horaire de 26 $ de l’heure.

Partager cet article