Le toit d’un balcon s’effondre sous le poids de la neige

Photo de Claude Boulet
Par Claude Boulet
Le toit d’un balcon s’effondre sous le poids de la neige
(Photo : claude boulet)

Samedi, un résident de Clermont, a vu le toit de son balcon s’effondrer sous le poids de la neige. Heureusement, aucun piéton ne circulait lors de l’incident.

La neige qui s’accumule en bordure des toits à versants peut représenter un danger pour les personnes qui circulent près des bâtiments, sans compter l’affaissement et l’effondrement des toitures. Puisque déneiger et déglacer sont des tâches ardues et risquées, il peut être prudent de faire appel à un professionnel du déneigement. Assurez-vous également de bien déneiger les entrées des bâtiments et les voitures.

La plupart des toits sont conçus pour supporter au maximum huit pouces de glace. Au-delà de huit pouces, vous pourriez avoir à déneiger ou déglacer votre toit pour éviter les problèmes. Ce n’est pas la quantité qui doit nous inquiéter, mais plutôt le poids. Eh oui, la neige a des problèmes de poids. La neige mouillée est considérablement plus lourde que la poudreuse. Le poids de 15 centimètres de neige mouillée correspond à celui d’un mètre de poudreuse.

Éviter l’accumulation de neige et de glace

Par mesure de prévention et pour assurer la sécurité du public, la Régie du bâtiment du Québec (RBQ) recommande aux propriétaires de :

  • retirer la neige accumulée sur leur propriété pour éviter les risques d’effondrement
  • prendre les mesures nécessaires pour assurer la sécurité des personnes qui circulent près du bâtiment
  • porter une attention particulière aux charges de neige sur les toitures voûtées ou arrondies, surtout si ces charges ne sont pas réparties uniformément
  • confier le déneigement à des entreprises qui ont l’expérience et l’équipement appropriés.
Partager cet article

Laissez un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des