Ulric Tremblay renonce à une enquête sur remise en liberté

Photo de Karine Dufour-Cauchon
Par Karine Dufour-Cauchon
Ulric Tremblay renonce à une enquête sur remise en liberté
Le dossier d'Ulric Tremblay est repassé devant le juge Michel L. Auger, le 21 août. (Archives)

Le dossier d’Ulric Tremblay ne connaîtra pas d’enquête sur remise en liberté.  

Me Julie Gagné a annoncé qu’elle renonçait à l’enquête sur remise en liberté de son client, Ulric Tremblay. La présence de ce dernier n’était pas requise.

Cette décision a été prise le 19 novembre alors que son dossier est revenu au palais de justice de La Malbaie.

Cinq chefs d’accusation pèsent contre lui : voies de fait armées, avoir tué ou blessé un animal, harcèlement criminel, entrave à la justice et bris de probation.

Il avait entre autres causé l’émoi dans une résidence de Notre-Dame-des-Monts. Il ne plaide toujours pas coupable dans ce dossier.

La juge assignée à la cour du Québec, chambre criminelle et pénale de La Malbaie était l’Honorable Marie-Claude Gilbert.

Il reviendra le 8 janvier devant la cour de La Malbaie.

Partager cet article

Laissez un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des