Lutte à trois dans le district 2 à Baie-Saint-Paul

Par Gilles Fiset 2:50 PM - 04 octobre 2017
Temps de lecture :

Luc Fortin

Après les annonces de Michel Fiset et de Guy Simard comme candidats dans ce secteur pour les élections de l’automne, c’est au tour de Luc Fortin, propriétaire du gîte Esprit Follet, de se lancer dans la course.
Gilles Fiset
Comme les deux autres candidats qui lui feront compétition, Luc Fortin veut que sa ville fasse une place plus importante aux jeunes avec des emplois durables leur permettant de s’installer. « Si on ne fait pas plus pour garder nos jeunes, la ville va se diriger vers un déclin assez rapide, affirme-t-il. Il faut trouver un moyen d’offrir à ces jeunes des emplois durables, sans augmenter nos taxes », ajoute M. Fortin. Ce dernier croit d’ailleurs que les contribuables de sa ville ont déjà un trop lourd fardeau. « Est-ce qu’on peut se permettre d’avoir une dette comme celle que la ville a actuellement ? », questionne-t-il.
Son plus gros cheval de bataille reste la saine gestion de la municipalité. « Je ne dis pas que la gestion actuelle est complètement mauvaise, mais je crois qu’il a moyen de faire mieux », dit-il, en donnant comme exemple le complexe Maison Mère Baie-Saint-Paul. « Ce n’est pas une mauvaise acquisition, mais c’est une bâtisse excessivement dispendieuse à entretenir, alors il faut continuer à aller chercher des collaborateurs pour s’assurer que ça ne constitue pas un poids de plus sur les épaules des citoyens de Baie-Saint-Paul », ajoute-t-il.

Partager cet article