Trudeau-Couturier et G7 : Téléphonie cellulaire et internet en haute de liste ! (vidéo)

Par Eric Maltais 11:05 AM - 09 juin 2017
Temps de lecture :

https://www.youtube.com/watch?v=_S8n4nKwJrM
Rencontre historique à La Malbaie le 8 juin alors que le Premier ministre du Canada Justin Trudeau a mis sur table les attentes de son gouvernement envers Charlevoix quant à la tenue du G7 au Fairmont Le Manoir Richelieu en 2018 tandis que les élus des deux MRC en faisaient tout autant au sujet des retombées permanentes qu’ils espèrent en retirer.
« Nous avons tenu une rencontre très agréable. L’idée était de découvrir leur équipe qui aura à travailler en notre compagnie dans l’organisation de cet événement De notre côté, nous n’avons pas l’intention de remettre une liste d’épicerie au Premier ministre Trudeau. Nous profiterons du passage des grands de ce monde pour rehausser nos équipements à la hauteur des besoins du gouvernement. Je ne suis pas inquiet, La Malbaie y trouvera son compte », a confié le maire Michel Couturier, mais il est trop tôt pour s’avancer. «  Il est évident que nous avons des attentes quant aux infrastructures », prend-il soin d’ajouter.
Assistant à la rencontre des élus et des partenaires régionaux, Julien Dufour, président de la Chambre de commerce de Charlevoix, a été catégorique : « Nos attentes sont légitimes et nous misons énormément sur cet événement à différents égards. D’abord la visibilité internationale que nous obtiendrons n’a pas de prix. Aussi, tous les partenaires sont unanimes qu’il faut profiter de l’occasion pour bénéficier du développement de la téléphonie cellulaire et de l’internet haute vitesse, les principaux freins de notre développement économique ».
Appelé à répondre à cette question, le Premier ministre a affirmé que les améliorations qui seront apportées ne seront pas que temporaires : « Nous allons analyser la situation car notre gouvernement est conscient que cette problématique se présente dans plusieurs régions du Canada. C’est une priorité de notre gouvernement de s’assurer des innovations dans ce domaine. ».
Questionné à savoir La Malbaie pourrait bénéficier de certaines subventions pour des projets comme le parc événementiel sur le Chemin du Havre à Pointe-au-Pic, pour lequel le maire Couturier recherche des partenaires financiers, M. Trudeau a avoué qu’il faudra prendre le temps de bien saisir l’impact des projets et comment ils pourraient servir lors de la tenue du Sommet.
Le préfet de la MRC de Charlevoix-Est, Sylvain Tremblay, croit que la venue du Sommet du G7 est tout simplement quelque chose de merveilleux pour Charlevoix, le coup de pouce qu’il fallait à la région pour remettre des équipements à niveau,  certainement au niveau des communications, mais aussi pour l’aéroport de Saint-Irénée pour le réseau routier et pourquoi pas pour le quai de Pointe-au-Pic.
Club Med
Présent à cette rencontre privée au Fairmont le Manoir Richelieu, Gérald Maltais, maire de Petite-Rivière-Saint-François, a aussi profité du passage du premier ministre Trudeau pour le sensibiliser au projet de Club Med au Massif de Petite-Rivière-Saint-François. « Le maire Maltais ne pouvait être plus clair », a noté M. Dufour.
Mais avant de rêver en couleur, tous devront mettre toutes les pendules à la même heure. Une prochaine rencontre d’organisation se tiendra autour du 21 juin prochain. Un comité de travail, sous la direction du Bureau de gestion des sommets d’affaires mondiales Canada, établira les priorités et le processus de réalisation. L’événement, rappelons-le, se tiendra dans une dizaine de mois, fin mai ou début juin 2018.  Merveilleux pour remplir toutes les chambres du milieu hôtelier dans une période relativement tranquille. La manne quoi …

Partager cet article