Événement Grand Baz'Art et Réclame ta rue: La rue Saint-Étienne en fête!

Photo de Emelie Bernier
Par Emelie Bernier
Événement Grand Baz'Art et Réclame ta rue: La rue Saint-Étienne en fête!

Malgré la pluie qui menaçait d’arroser les convives, le 3e grand Baz’art au centre-ville de la Malbaie a connu un achalandage monstre! Une foule estimée par les organisateurs à plus de 2000 personnes a su profiter de cette journée animée, festive et… gourmande!

Pour Mathieu Bilodeau, de RevitalisAction, la journée est un succès sur toute la ligne. «On ne pouvait espérer mieux. Tout le monde a embarqué, il y avait une super belle ambiance! De voir ça, de voir tout le monde y trouver son compte, ça donne envie de réfléchir à la possibilité de faire ce genre d’événement plus souvent durant l’été», de dire M. Bilodeau.  Le son de cloche est le même du côté d’Annick Perron, coordonnatrice de l’événement pour la SDC. «Le budget de 3000$ n’aurait pas permis une telle envergure. L’association avec de nouveaux partenaires a donné un souffle nouveau! C’est génial, ça permet de créer, de faire des rapprochements entre le gens. Plusieurs commerçants nous ont demandé de faire ça sur deux jours l’an prochain, mais c’est tentant d’essayer de créer de l’animation toutes les fins de semaine. Ça permet vraiment de redorer l’image du centre-ville», de commenter, ravie, la jeune femme.

En plus des tables de marché aux puces, des kiosques, de la vente-trottoir et de l’animation musicale diversifiée, la rue a accueilli des statues vivantes costumées, des maquilleuses pour les enfants et des escales où se sustenter. Une quinzaine de producteurs du Grand Marché de Charlevoix étaient réunis sous un grand chapiteau, alors que Régis Hervé et ses acolytes des Saveurs Oubliées offraient une carte appétissante au Bistro du Grand Marché. Le retour de l’événement est confirmé pour l’an prochain. Reste à voir si celui-ci fera des petits…  

Les jeunes de la Radio communautaire internationale de Charlevoix ont assuré une ambiance éclectique sur une portion de la rue Saint-Étienne. 

Partager cet article

Laissez un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des