Une vigile pour la Terre

Par Emelie Bernier 12:00 AM - 22 mai 2009
Temps de lecture :

Le 10 juin prochain, le Club bon coeur fera un clin d’oeil à la Terre en organisant une vigile. Moment de réflexion et de prise de conscience, la vigile débutera vers 19h au Centre Coeur à tous par une marche jusqu’à la Place du coeur, oasis de verdure dans le stationnement du centre commercial Le Village.

L’arrivée sera soulignée en musique par Mamadou Thioub qui interprètera des chansons à saveur écologique. Un rituel de réflexion aura lieu par la suite, suivi par une bénédiction du vicaire Bruno Allard et par des chants et de la musique à l’intérieur du centre commercial.

Mme Jocelyne Ouellet des Jardins du Centre, partenaire de la Vigile, rendra ensuite hommage aux pionniers de l’entreprise familiale situé aux Éboulements centre.

Une conférence sur l’importance des arbres pour la vie sera ensuite prononcée par Antoine Suzor-Côté, de la Coop de l’arbre. Le tout culminera par la vente de semie et par un petit goûter.

Pour Francine Thibeault, du Club bon coeur, « la santé passe par l’environnement ». C’est à l’occasion du dernier dîner du coeur, tenu au Centre Pierre-Dupré, que l’équipe du Club bon coeur a dévoilé la programmation de la vigile. IL a aussi été fait mention de l’implication du restaurant Le Petit régal qui, en collaboration avec le Club bon coeur, s’apprête à offrir une nouvelle section à son menu pour offrir des choix santé à sa clientèle. Manon Otis et Bernard Bouchard, nouveaux propriétaires, sont fiers de cette initiative qui, sans modifier le menu actuel, rajoutera une option pour ceux qui veulent faire attention à leur santé. «Ce sera un menu avec des plats que l’on a déjà et qu’on continuera d’offrir en version classique, en plus de proposer une version allégée. Les enfants aussi auront des choix plus santé à se mettre sous la dents », de commenter Mme Otis.

Pour Francine Thibeault, il ne s’agit pas de culpabiliser les restaurateurs et les clients, mais bien d’aider ceux-ci à développer le goût pour la cuisine plus équilibré au point de vue nutritif. « Nous ne sommes pas une police de la santé », de dire en riant Mme Thibeault qui se réjouit de pouvoir compter sur le partenariat du Petit Régal.

10 000$ de plus dans les caisses

Le ministère de la Santé vient d’octroyer une subvention non-récurrente de 10 000$ au Club Bon coeur des cardiaques de Charlevoix. « C’est parce qu’on a chiâlé », explique en riant Mme Thibeault qui considère que son organisme parvient à faire des miracles avec un budget famélique annonçant du même souffle que la 14e édition de l’événement Le Coeur sur le monde aura lieu le 22 août prochain au Boisé du Quai.

Partager cet article