Une mission économique Montréal-Québec-Charlevoix

Par 12:00 AM - 01 mai 2009
Temps de lecture :

La Chambre de commerce de Charlevoix (CCC) accueillait aujourd’hui la délégation de l’axe Montréal-Québec-Charlevoix lors d’un déjeuner couru par 115 personnes. Le lancement de cette collaboration et la venue de sa première mission sont perçus par les acteurs du milieu comme le premier pas d’une ouverture sur les marchés de Québec et de Montréal ainsi que sur l’international.

La délégation était composée de 20 personnes représentants les quatre partenaires du nouvel axe, à savoir les chambres de commerce de Saint-Laurent à Montréal, de Québec et de Charlevoix ainsi que l’organisme Vision diversité. Ce dernier traîne dans son sillage multiculturel un « noyau d’affaire » comprenant des chambres de commerce bilatérales ainsi que des investisseurs et des représentants du secteur de la formation.

La présidente de Vision diversité, Aida Kamar, a qualifié la rencontre de « motivante ». « Il y a une volonté d’ouverture. Dans la situation économique actuelle, notre objectif est de créer un réseau de collaboration, un site commun et de représenter au besoin les entreprises des trois régions. » Venu dans Charlevoix pour le lancement de l’axe de collaboration, une seconde mission économique plus ciblée pourrait avoir lieu à l’automne. L’organisme espère voir les premiers résultats concrets de cette collaboration mûrir d’ici un an.

« Jusqu’à présent, nous avions tendance à croire que les choses devaient se faire en allant vers Québec et Montréal. Ce mouvement est naturel, mais de plus en plus dans le monde on va vers des cités pôles hors des grands centres. Charlevoix est en voie de se développer une spécificité et de devenir un pôle de développement durable. Nous pouvons faire de Charlevoix un axe dans les deux sens », d’ajouter Mme Kamar.

Sylvain Tremblay

, président de la Chambre de commerce de Charlevoix était satisfaite de voir la concrétisation de cet axe de collaboration. « C’est un début. Nous pensons que c’est un petit pas pour établir des liens directs avec les gens d’affaires de Québec et de Montréal. » Lorsqu’elle a appris la création de l’axe, la Chambre de commerce de Charlevoix s’est « empressée d’établir un pont avec Québec ». «Nous voulons que nos gens d’affaires puissent faire des affaires à Québec et Montréal, que nous puissions travailler en collaboration et même aller vers l’exportation. Que Charlevoix s’ouvre sur le monde et pas seulement dans le secteur touristique », d’expliquer M. Tremblay.

Arrivée jeudi soir au Fairmont Manoir Richelieu, la délégation de 20 personnes avait d’abord pris part à des visites thématiques à Québec. Le groupe a commencé sa journée dans Charlevoix par le déjeuner de la Chambre de commerce. Il devait par la suite faire des visites agroalimentaires et s’arrêter au Massif afin de prendre connaissance du projet de développement.

Les représentants des 4 partenaires de l’axe économique Montréal-Québec-Charlevoix : Robert Petit, directeur général de la Chambre de commerce de Saint-Laurent, Aida Kamar, présidente de Vision diversité,

Sylvain Tremblay

, président de la Chambre de commerce de Charlevoix et Frédéric Couttet des affaires internationales et de l’immigration à la Chambre de commerce de Québec.

Partager cet article