Des retombées de 1 million $ grâce au hockey mineur

Par 12:00 AM - 27 février 2009
Temps de lecture :

Les événements à caractère sportif contribuent fortement à l’achalandage touristique dans notre région.

Selon une étude sur l’évaluation de l’impact économique, en partenariat avec les deux CLD (centre local de développement) de Charlevoix, les quatre tournois de hockey mineur, à l’affiche en janvier et en février à l’intérieur de nos deux amphithéâtres, génèrent des retombées économiques frôlant le million $, en excluant les budgets d’opération de ces quatre manifestations sportives d’envergure provinciale qui se déroulent pendant six fins de semaines.

Selon Martin Simard, animateur communautaire pour le service des loisirs de Baie-Saint-Paul, environ 80 % des 136 équipes qui s’inscrivent depuis des décennies aux quatre tournois de hockey mineur proviennent de l’extérieur du comté.

Une formation est composée de 20 personnes, en incluant les joueurs et le personnel d’entraîneurs, ce qui équivaut à la présence en sol charlevoisien de 2000 visiteurs (100 équipes étrangères). Chacun des joueurs et des entraîneurs drainent dans leur sillage deux accompagnateurs (parents et amis).

Selon l’étude d’impact, les cent équipes attirent par conséquent dans Charlevoix 6000 visiteurs qui dépensent chacun de 150 $ à 175 $, pour des retombées économiques frisant le cap du million $:

«Ce sont des chiffres très conservateurs, lance M. Simard, ce que les organismes qui gravitent dans l’univers du tourisme ne semblent pas tenir compte, en considérant plutôt que nos événements sont des acquis depuis les vingt ou trente dernières années. Les joueurs et les accompagnateurs font partie de la clientèle touristique. Ces gens, selon mon expérience, ne se concentrent pas uniquement sur le hockey durant le week-end. Ils vont visiter les stations de ski, font du lèche-vitrine sur nos artères commerciales, vont miser au casino, envahissent nos restaurants et séjournent en moyenne deux nuitées durant la compétition. Plusieurs d’entre eux reviennent nous rendre visite à un moment ou l’autre durant l’année après avoir été charmés par la beauté de nos paysages et les attraits qu’offre notre belle région.»

Partager cet article