Objectif parité: pour que les femmes plongent en politique municipale

Par Emelie Bernier 12:00 AM - 28 janvier 2009
Temps de lecture :

Dans Charlevoix, la représentation des femmes en politique municipale s’élève à 27,6 %. Afin de faire progresser cette donnée, les deux centres des femmes de la région ont produit un guide à l’intention des municipalités. La cible, réaliste, est d’atteindre les 30 % d’ici 2026. La campagne de la cravate rose, lancée par les centres des femmes, a pour but de « passer de l’égalité de droit à l’égalité de fait », selon les termes de la Politique gouvernementale pour l’égalité entre les femmes et les hommes.

 Marie-Pier Campagna, agente de projet, confie que depuis 10 ans, le travail en ce sens est une priorité. « On sent de plus en plus une ouverture et un intérêt des femmes envers la politique. Elles ont une vision et des préoccupations différentes, complémentaires et en- deça de 30 %, les femmes sont en déficit démocratique. » Le manque de modèle, les difficultés de concilier famille et vie politique, la méconnaissance des rouages et la pénurie de réseaux informels sont à pointer du doigt. Un programme de formation dispensé par le Y des femmes (L’École des femmes) devrait permettre de combler certaines lacunes, alors que la sensibilisation et le réseautage sont déjà bien enclenchés via notamment le réseau des Femmeuses de Charlevoix et le programme québécois À égalité pour décider.

On a remis une cravate rose symbolique au préfet de la MRC de Charlevoix, Dominic Tremblay.

« La campagne de la cravate rose permettra aussi d’inviter les municipalités à signer le protocole de la cravate rose, ce qui les engage à poser des gestes pour inviter les femmes à s’impliquer en politique. Nous distribuerons le guide qui comporte des moyens concrets d’y parvenir, comme des changements à la structure ou la création de conditions favorables à la participation des femmes. Les initiatives des municipalités seront soulignées lors d’une journée citoyenne en novembre 2009 », explique Mme Campagna.

L’imminence d’une campagne électorale municipale a donné l’impulsion nécessaire à la création de ce guide. L’objectif avoué est de voir entre six et dix femmes faire le grand saut lors de ces élections.

Sur la photo: Marie-Claude Gauthier (Centre des femmes de Charlevoix), Marie-Pier Campagna (Centre-femmes aux Plurielles), Diane Mailloux (Centre des femmes de Charlevoix), Claudette Simard (conseillère à Saint-Urbain et candidate à la mairie en novembre 2009), Hélène Dufour (Centre-femmes aux Plurielles), Valérie Beaudoin (YWCA) et Odette Tremblay (Centre des femmes de Charlevoix) portent fièrement la cravate rose!

Partager cet article