Trottinettes électriques : il y a des règles aussi!

Par Emelie Bernier 11:14 AM - 13 mai 2024
Temps de lecture :

Depuis l’été dernier, dans le cadre d’un projet pilote, les trottinettes électriques sont autorisées à circuler sur les routes dont la vitesse est de 50 km/h ou moins. Photo Pixabay

Bien qu’un projet pilote les autorise à circuler sur la voie publique depuis l’an dernier, les utilisateurs d’appareils de transport personnel motorisés, comme les trottinettes électriques par exemple, doivent suivre plusieurs règles, rappelle le ministre des Transports et de la Mobilité durable.

Les APTM sont des véhicules munis de moteurs électriques, d’au moins une roue et exempt d’habitacle fermé. Plusieurs règlements les concernent et doivent être portés à l’attention de leurs utilisateurs.

Pour circuler sur les chemins publics, un ATPM doit respecter une vitesse maximale de 25km/h ou moins, peser moins de 36 kilogrammes, afficher une puissance maximale de 500 watts, par exemple.  Un certain nombre de réflecteurs sont obligatoires, de même qu’un système de freinage adéquat.  

Les conducteurs doivent avoir au moins 14 ans et porter en tout temps un casque. Seules les routes dont la limite de vitesse est de 50 km/h ou moins leur sont accessibles. Et ils doivent se déplacer dans le sens de la circulation.

La circulation sur les trottoirs est interdite, de même que la conduite sous l’effet de l’alcool ou de stupéfiants, cannabis inclus. Le port d’écouteurs, ainsi que le transport de passager sont interdits. Les contrevenants s’exposent à des amendes jusqu’à 200 $.

Ce projet pilote est inscrit au Plan d’action en sécurité routière 2023-2028.

Partager cet article