Michaël Pilote sera candidat en 2025

Par Dave Kidd 12:19 PM - 16 janvier 2024
Temps de lecture :

Michaël Pilote a l’intention de demeurer maire de Baie-Saint-Paul

L’actuel maire de Baie-Saint-Paul sera candidat aux élections municipales de 2025. Il tentera de conserver son siège qu’il avait facilement remporté en 2021.

Rien  ne laissait croire que Michaël Pilote songeait à quitter même si des partis politiques avaient commencé à lui faire des yeux doux.  « Oui. Je serai sur les rangs », a-t-il répondu à la question posée par l’auteur de ces lignes.

« Il y a encore de très beaux défis à relever. Notre organisation est stimulante. Nous sommes tournés vers le changement. J’ai une vision pour la Ville et je sais où je veux l’amener », a-t-il commenté.

Michaël Pilote amorce la 3e année de son premier mandat à la tête de Baie-Saint-Paul. Il s’est démarqué pendant la gestion des inondations s’attirant des commentaires élogieux de la part des chroniqueurs politiques du Québec.

Son capital de sympathie n’a pas vraiment bougé depuis les dernières élections municipales. Il suffit de voir l’accueil qu’il reçoit partout où il passe pour conclure que le ciment a pris entre lui et la population.

Son arrivée à l’hôtel de ville a aussi entraîné plusieurs changements dans l’appareil administratif. Il s’est toujours défendu d’avoir fait le ménage indiquant plutôt que ce sont des décisions personnelles qui étaient à l’origine des départs.

Baie-Saint-Paul rajeunit sous la gouverne du trentenaire. Le département des loisirs et de la culture pour ne nommer que celui-là est devenu hyperactif. Les travaux à l’aréna et le projet de complexe sportif ont dynamisé les troupes.

À l’exception de la gestion de l’état d’urgence et du chèque de plusieurs M$  pour l’évaluation de l’hôpital, deux affaires qui lui sont tombés dessus, Michaël Pilote a eu la chance ou le flair de ne pas ouvrir un dossier litigieux.  Ça peut encore arriver durant son premier mandat.

S’il continue sur sa lancée, ce n’est pas une élection qui aura lieu en 2025, mais un couronnement.

Partager cet article