Le photographe Clément Roy continue d’impressionner

Photo de Karine Dufour-Cauchon
Par Karine Dufour-Cauchon
Le photographe Clément Roy continue d’impressionner
Cette photographie de Clement Roy impressionne partout sur la planète.

Le photographe charlevoisien Clément Roy continue d’épater les photographes professionnels et amateurs du web avec ses clichés impressionnants. 

Cette image, capturée en mai, a été partagée par plusieurs réseaux sociaux de photographie, dont le concours de photographie le PhotowalkGlobal et l’association des photographes du National Geographic.

M. Roy soutient que c’est un mélange de chance et de bon œil qui lui ont permis de prendre ce cliché d’un dernier croissant de Lune bien entouré.

«Ces bernaches ont l’habitude de patauger dans l’étang derrière la maison. Elles s’étaient envolées. C’est Lyne, ma conjointe, qui m’a dit de regarder, alors qu’elles reviraient de bord dans le ciel. C’est là que je me suis dépêché de les prendre en photo. Les bernaches étaient à 50 pieds au-dessus de nos têtes», a-t-il décrit.

Le photographe soutient que l’équipement qu’il utilise a demandé de l’adaptation. Il raconte avoir été impressionné de pouvoir prendre une telle image alors qu’il venait à peine d’apprivoiser la bête, une lentille 400mm f/2.8 IS.

« C’est un objectif assez dur à apprivoiser. De plus, l’équipement pèse quelques kilos, ce qui est lourd à porter et à bouger. C’était au tout début. Je peux dire que ce n’est pas la lentille qui travaille pour moi, mais que c’est moi qui travaille pour la lentille. C’est d’une telle précision! La distance que l’on a avec notre sujet est très importante. Je peux vous assurer que pour une bonne photo, j’en ai des milliers de mauvaises », soutient-il.

Clément Roy avoue se passionner surtout pour la prise d’images de colibri, véritable défi de vitesse et de précision. Pour voir son catalogue, vous pouvez le consulter ici.

Partager cet article

Laissez un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des