La Malbaie procèdera à l’achat d’un camion de pompier neuf

Photo de Karine Dufour-Cauchon
Par Karine Dufour-Cauchon
La Malbaie procèdera à l’achat d’un camion de pompier neuf
Photo prise lors d'une intervention à Cap-À-l'Aigle. Il s'agissait d'une fausse alerte.

À l’unanimité, le conseil de ville de La Malbaie procèdera à l’acquisition d’un véhicule camion autopompe pour son service de sécurité incendie . 

D’une valeur de 716 308,79$, la ville entend financer la moitié le nouveau camion par un règlement d’emprunt (d’un montant de 358 000$). L’autre moitié sera payée par le surplus accumulé de la municipalité, à la hauteur de 358 308,79$.

Le maire Michel Couturier explique ce qui a justifié la décision. « Nous avons une superficie d’environ 500 km2 à couvrir. Le camion que nous avions a rendu l’âme. Comme nous sommes loins d’une entente régionale avec nos voisins concernent le partage d’équipements, il était hors de tout doute que nous devions nous procurer notre propre camion » explique M. Couturier.

Jusqu’à présent, la municipalité avait opté pour une location. « Lui que nous allons avoir sera bon pour les vingt prochaines années. Il aura une autonomie de sept à huit minutes pour l’arrosage, laissant le temps aux pompiers de se brancher sur le réseau d’eau tout en débutant une intervention », continue le maire.

La procédure veut que tout règlement d’emprunt soit soumis à l’étape des registres avant d’être adopté. Il s’agit donc d’une motion d’achat conditionnelle pour l’instant.

Si la tendance se maintient, les surplus de la ville de La Malbaie se maintiendront à plus de 3 millions$ cette année.

 

Partager cet article

Laissez un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des