L'entreprenariat de demain, version Serge Beauchemin

Par Jean-Sébastien Tremblay 3:24 PM - 07 Décembre 2017
Temps de lecture :

Serge Beauchemin, célèbre homme d’affaires et personnage télévisuel, croit que l’industrie touristique peut être le moteur du développement économique régional. De plus, il place une grande confiance dans les nouvelles technologies et dans la jeunesse afin de créer le Québec inc. de demain.
Rencontré dans le cadre de sa conférence au Salon Carrefour Affaires organisé par la Chambre de commerce de Charlevoix, l’entrepreneur s’est fait l’apôtre du développement de l’industrie touristique. « C’est le meilleur temps pour s’ouvrir au tourisme », avance l’homme qui possède lui-même des investissements dans ce secteur. Il souligne qu’à notre époque, la population voyage de plus en plus. « Les gens vont maintenant à la rencontre de l’autre », croit-il.
Le dragon croit également que la région possède le potentiel pour se démarquer dans ce secteur. « Charlevoix a des atouts exceptionnels à mettre en valeur », avance-t-il. Il invite les entrepreneurs locaux à faire preuve d’audace et à se faire voir.
Il souligne que les avancées technologiques favorisent l’établissement d’entreprises prospères à l’extérieur des grands centres. « Il n’y a pas de raisons pour que le siège social de Facebook ou de Google ne s’établisse pas en région. Ces entreprises nécessitent un accès internet haute vitesse, c’est tout !», s’exclame l’homme d’affaires qui constate l’importance du commerce électronique en 2017 .
La créativité entrepreneuriale
Serge Beauchemin croit que les entrepreneurs doivent user d’inventivité et sortir des sentiers battus dans le développement des affaires. « Si j’avais dit à mes clients potentiels que nous étions seulement deux personnes dans un haut de duplex dans un quartier défavorisé de Longueuil, personne n’aurait acheté mes produits », avoue candidement ce dernier. En effet, à ses débuts dans les années 1980, il faisait croire à ses acheteurs que son entreprise 3-Soft était une filiale d’une grosse compagnie américaine qui débarquait au Québec. « Nous nous sommes montrés plus gros que nature et nous avons livré ! », poursuit-il.
Place à la relève
« Tous les jeunes peuvent aspirer à être entrepreneur sans être jugés », se réjouit le dragon. Pour ce dernier, un jeune entrepreneur doit posséder certaines aptitudes personnelles avant de se lancer en affaires. Néanmoins, il avance que certaines qualités se développent avec le temps et l’expérience. Il vante les mérites de l’apprentissage académique et de la vie.
Confronté à l’enjeu du déclin démographique, Serge Beauchemin croit que l’entrepreneuriat est une des solutions au problème. « Les jeunes quittent pour avoir de meilleures conditions. Ils veulent plus de salaire et plus de fun. II est possible de créer cela ici aussi ! », conclut-il.

Partager cet article