Une campagne de 16 300$ pour le Centre-Femmes aux Plurielles

Photo de Eric Maltais
Par Eric Maltais
Une campagne de 16 300$ pour le Centre-Femmes aux Plurielles

«Parce que le Centre-Femmes, c’est vous aussi », voilà le thème de la 7e campagne de financement du Centre-Femmes aux Plurielles, lancée vendredi dernier, dont l’objectif vise à recueillir la somme de 16 300$.

Pour les supporter dans leur cause, l’organisme a confié la présidence d’honneur à Louise Brassard, courtière immobilier chez Via Capitale Charlevoix, et Pierre-Charles Poulin, dentiste propriétaire de la clinique portant son nom.

« Les montants récoltés nous permettront de bien remplir notre mission auprès des femmes et de leur famille en leur offrant tout le support nécessaire. Ces besoins sont vastes, ils passent de l’alimentation à l’ameublement en passant par la réinsertion à l’emploi et la réalisation de soi. Le Centre répond à plus de 650 femmes», explique Marie-Claude Gagnon, responsable de la campagne de financement. En place depuis 29 ans, il répond aux femmes dont l’âge varie de 18 à 98 ans.  Le budget de ce vaste réseau d’entraide à tous les niveaux avoisine les 300 000 $ annuellement. « Nous permettons aux femmes de se retrouver entre-elles et les soutenons. À titre d’exemple, quand For-o-max a fermé, nous avons identifié le besoin et avons parti un cours de Zumba. D’autres femmes, nous leur avons appris à parler en public. Certaines nous ont témoigné que nous leur avons sauvé la vie », a soutenu la présidente Guylaine Gagnon, pour justifier la nécessité de les soutenir.

Le 6 février

Les coprésidents Louise Brassard et Pierre-Charles Poulin ont donc accepté de prêter leur concours à cette organisation afin de regrouper le maximum de Charlevoisiens de l’est de la région pour soutenir la cause de deux manières.

D’abord, les entreprises sont sollicitées pour participer au plan de commandite en sélectionnant un plan or ou argent, qui consiste en investissement variant de 150$ à 250$, en plus d’avoir l’option d’acheter une des 20 tables au coût de 100$ lors du «danse-o-thon», qui se tiendra le 6 février, au Petit Berger de La Malbaie. Les gens peuvent aussi supporter la cause dans les classes bronze ou supporter, moyennant une contribution variant de 50 à 100 $.

Parlant de cette soirée-bénéfice, la danse-o-thon, la formule comprend un souper «bar à pâtes» cuisiné par le restaurant Allegro, et une obligation de danser pendant une heure pour les gens qui s’inscriront. Il est possible de se procurer des billets en communiquant directement au Centre-Femmes aux Plurielles ou d’inscrire son entreprise en composant le 418 665-7459 ou par courriel au infos@cfplus.org

 D’un commun accord, Mme Brassard et M. Poulin entendent bien brasser la cabane ce soir-là. Somme toute, c’est le temps d’une vraie belle soirée pour contrer les effets de l’hiver!

Partager cet article

Laissez un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des