Menace de dissolution pour la SDC de Pointe-au-Pic

Par 12:00 AM - 25 mai 2009
Temps de lecture :

Quelques mois à peine après sa création,

la Société

de développement commerciale (SDC) de Pointe-au-Pic fait l’objet d’une demande de dissolution. La demande provient de 10 commerçants du secteur, soit le nombre minimal requis pour entreprendre la procédure.

Les 79 membres de

la SDC

seront contactés. Une ouverture de registre pour ceux d’entre eux qui veulent la dissolution se tiendra le 10 juin. 19 signatures sont nécessaires pour la tenue d’un référendum.

« C’est décevant. Nous pensions que tout le monde avait compris la démarche, le but et les objectifs », de réagir le conseiller du secteur Marc Harvey qui a fait la promotion de cette association de marchands au cours de la dernière année. Certains membres ont été rencontrés à la suite du dépôt de la demande de dissolution et une assemblée générale d’information se tiendra ce jeudi 28 mai à 19 h, à l’hôtel de ville.

« C’est beau de vouloir critiquer, mais il faut aussi s’informer. Nous avons des choses à présenter et nous voulons que

la SDC

permettent de promouvoir le secteur. Nous voulons que les gens travaillent ensemble plutôt que chacun de leur côté comme c’est encore le cas présentement », d’ajouter M. Harvey, faisant référence à l’initiative d’artistes et de commerçants de la rue Richelieu qui travaillent à un projet d’animation dans la rue pendant la période estivale.

Partager cet article