La crème des cyclistes québécois arrive dans la région

Par 12:00 AM - 25 mai 2009
Temps de lecture :

Les meilleurs cyclistes de la province se donnent rendez-vous en fin de semaine dans les rues de Baie-Saint-Paul et sur le réseau routier de la région pour pédaler à fond de train à l’occasion des Grands Prix cyclistes de Charlevoix.

 

L’organisation prévoit la participation de plus de 500 coureurs pour la troisième et quatrième épreuve des Grands Rendez-vous cyclistes, dans le cadre des Grands Prix qui prendront fin avec la tenue du cyclosportif, autre activité au programme et qui vise essentiellement une clientèle récréative en provenance également des quatre coins du Québec.

 

 

Les Grands Prix cyclistes se veulent des épreuves sur route et qui servent de sélection par la Fédération québécoise des sports cyclistes pour recruter les futurs athlètes qui devraient rejoindre les rangs de l’équipe élite québécoise, en vue des championnats canadiens.

 

Les coureurs d’âge junior ne sont pas en reste puisque la compétition sert également à la sélection pour l’équipe provinciale en vue des Grands Prix d’Abitibi, course de calibre international qui se déroulera au cours du mois d’août.

 

 

La compétition du prochain week-end se divise en trois épreuves : course contre la montre, critérium et course de vitesse sur les routes.

 

Samedi, le départ de la course contre la montre sera donné à 9h15 dans le rang Saint-Laurent et celui du critérium, à 16h00 tapants, dans les rues de Baie-Saint-Paul.

 

Dimanche, les cyclistes partiront du stationnement de l’aréna Luc et Marie-Claude pour les parcours de 116 kilomètres et de 92 kilomètres afin d’attaquer les reliefs accidentés de la grande région de Charlevoix :

 

«Nous demandons aux automobilistes de faire preuve de patience et de vigilance envers les athlètes, laisse entendre Martin Simard, membre du comité organisateur. Les cyclistes sont bien encadrés par des gens qui veuillent à leur sécurité et à ceux des automobilistes. Notre événement se déroule aussi en collaboration avec le ministère des Transports et des municipalités qui sont touchées en ce qui a trait au réseau routier.»

Partager cet article