Lancement de la 61è revue d'histoire de Charlevoix: les médecins d'hier à aujourd'hui

Par Emelie Bernier 12:00 AM - 25 février 2009
Temps de lecture :

La Société d’histoire de Charlevoix a lancé hier mardi sa 61è revue d’histoire de Charlevoix. Cette fois-ci, la Société s’est penchée sur l’histoire de la médecine dans Charlevoix de 1800 à 2009, principalement. De nombreux médecins y sont présentés, de même que certains articles de fond sur des faits historiques reliés à la médecine dans Charlevoix, comme par exemple le mystérieux ‘mal de Baie-Saint-Paul’, ayant fait des ravages au 18è siècle. De l’usage des plantes médicinales à l’avénement de la carte-soleil, de nombreux étapes importantes de l’évolution de la médecine y sont retracées.

Des hommages sont aussi rendus à quelques pionniers de la médecine moderne en Charlevoix, comme Jean-Robert Desgagné et Arthur Leclerc. Des souvenirs de la médecine d’une autre époque sont aussi évoqués. Les médecins d’aujourd’hui ont aussi une place de choix au sein de la revue. De nombreux collaborateurs ont participé à la rédaction de la revue. 

De nombreux collaborateurs ont participé à la rédaction de la revue qui compte 36 pages de texte et qui a en partie été financée grâce aux dons des médecins de Charlevoix. Le Dr Laurent Ouellet a agit à titre de parrain d’honneur et le Dr Jean Pierre Bouchard, un ami de la Société d’histoire de Charlevoix, est devenu membre honoraire de son conseil d’administration. 

Il est possible de se procurer un exemplaire de la revue en kiosque ou directement auprès de la SHC en composant le 418-665-8159.

Rappelons que la SHC célèbre cette année ses 25 ans d’existence. L’année verra donc de nombreux événements souligner cet anniversaire, notamment la réédition du livre Tout un été de guerre de l’abbé Jean-Paul Tremblay, le lancement du livre Contes, légendes et récits de Charlevoix de Serge Gauthier, l’ouverture du nouveau local de la SHC et  plus encore. Serge Gauthier confirme son désir de souligner les 250 ans de la défaite des Plaines d’Abraham, mais désire d’abord s’arrimer à ce qui sera annoncé dans la région de la Capitale-Nationale.

Partager cet article