Les nationalistes se tournent-ils vers Émilie Foster et la CAQ ?

Les nationalistes se tournent-ils vers Émilie Foster et la CAQ ?

La candidate de la CAQ, Émilie Foster, lors du débat au pavillon Joseph-Rouleau du Domaine Forget.

Crédit photo : Sylvain Desmeules

C’est du moins ce que croit Steve Pinkus, vice-président la firme de sondages de Recherche Mainstreet. Cette analyse fait suite à la publication d’un sondage Mainstreet-Groupe Capitale samedi le 15 septembre dans Le Soleil.

Ce dernier attribue 40% des intentions de vote à la candidate caquiste Émilie Foster dans le comté de Charlevoix-Côte-de-Beaupré. Quant à elle, la candidate péquiste Nathalie Leclerc se voit attribuer 25 % des voix, devant la libérale Caroline Simard à 21%. Les intentions de vote envers Québec solidaire n’ont pas été publiées.

Ce sondage confirme la tendance observée depuis le début de la campagne électorale. Néanmoins, il a été réalisé le 10 septembre, avant le débat des candidates. Il est possible que l’événement ait influencé les électeurs.

Ce sondage comporte une marge d’erreur de 4,6 %, et a été mené auprès de 525 électeurs.