Grève à la STQ : la MRC de Charlevoix demande aussi un retour à la normale

Par Victor Carré 9:45 AM - 5 juillet 2024
Temps de lecture :

Le préfet de la MRC de Charlevoix, Patrick Lavoie, interpelle directement dans une lettre les deux parties impliquées dans la grève. Photo Archives

Après Tourisme Charlevoix et Tourisme Isle-aux-Coudres, au tour de la MRC de Charlevoix de réclamer un retour à la normale à la traverse de L’Isle-aux-Coudres/Saint-Joseph-de-la-Rive le plus rapidement possible.

Dans une lettre entre autres destinée à la PDG de la Société des traversiers du Québec, Greta Bédard, et au représentant syndical pour le syndicat des Métallos, Luc Laberge, le préfet de la MRC, Patrick Lavoie, demande de considérer l’importance capitale de mettre tous les efforts pour dénouer l’impasse dans les négociations.

« Cette traverse est essentielle et joue un rôle majeur pour le développement de plusieurs secteurs d’activités de notre territoire. Le fait qu’elle soit touchée dans le cadre du mandat de grève génère d’importantes répercussions négatives sur la notoriété de la destination et en particulier sur les activités sociales, économiques et touristiques de L’Isle-aux-Coudres », mentionne-t-il.

La MRC assure respecter le droit des employés de la STQ de faire des moyens de pression. Elle ne croit cependant pas que ces derniers devraient perturber la vie des insulaires, pour qui la traverse est le seul moyen de communication avec la terre ferme.

« Sachant votre volonté de mettre fin à ce conflit rapidement, nous espérons que vos efforts sauront générer des résultats satisfaisants pour toutes les parties impliquées, et ce, pour le bénéfice des insulaires, mais également pour l’ensemble des Charlevoisiens et Charlevoisiennes », termine M. Lavoie.

Partager cet article