Campus à Petite-Rivière Saint-François : on doit refaire les devoirs

Par Lisianne Tremblay 4:55 AM - 5 juillet 2024
Temps de lecture :

Le cadre financier du projet de Campus de Petite-Rivière-Saint-François devra être revu. Photo courtoisie firme Nivo 9

Le cadre financier du projet de Campus de Petite-Rivière-Saint-François devra être revu à la baisse. Le gouvernement du Québec l’a jugé trop cher. Le projet n’a donc pas été retenu dans le Programme d’aide financière aux infrastructures récréatives, sportives et de plein air.

Ce projet de 12 M$ est porté par le Centre de services scolaire de Charlevoix en collaboration avec la municipalité de Petite-Rivière-Saint-François. « On est déçu surtout qu’on a eu trois refus en tout. C’est trop tôt pour dire ce que l’on fera. Pour le campus, on doit retourner à la planche à dessin. Ce n’est surtout pas un désaveu. On croit en ce projet, il faut juste prendre un pas de recul », explique, Michèle Moreau, secrétaire générale et responsable des communications au Centre de services scolaire de Charlevoix.

Le centre sportif de Baie-Saint-Paul et la rénovation du gymnase de l’école Marie-Reine de Saint-Hilarion ont également été refusés pour ce programme.

Le maire Jean-Guy Bouchard souhaite également que le projet Campus se réalise. « On y tient surtout pour redynamiser notre noyau villageois. On va travailler pour revoir les coûts et évaluer nos besoins avec notre partenaire. On doit avoir un local pour la garderie, pour notre bibliothèque et le gymnase », souligne M. Bouchard.

Selon le projet présenté aux citoyens le 9 avril, le Campus prévoyait l’ajout de deux nouveaux bâtiments qui seraient reliés à l’école Saint-François par un couloir couvert. Le gymnase occuperait une superficie de 782 m2 et le centre récréatif aurait deux étages, offrant des espaces totaux de 416 m2.

La bibliothèque municipale, le service de garde en milieu communautaire et des espaces pour des réunions y seraient installés.

Petite-Rivière-Saint-François avait confirmé son intention d’allonger près de 5 M$ dans le projet. Le gymnase est évalué à 5,3 M$ et l’espace récréatif à 2,5 M$ selon la firme Nivo 9.

Partager cet article