Services de santé à Baie-Sainte-Catherine : des citoyens déposeront une plainte collective

Par Lisianne Tremblay 3:52 PM - 4 juillet 2024
Temps de lecture :

Les citoyens de Baie-Sainte-Catherine réclament plus de services à leur CLSC. Photo archives

Des citoyens de Baie-Sainte-Catherine passent à une autre étape pour manifester leur mécontentement quant aux services de santé proposés à leur CLSC. Ils signeront une plainte collective contre le CIUSSS de la Capitale-Nationale.

Céline Huot a entrepris cette démarche. « Je me suis informée auprès de l’équipe du ministre de la Santé, Christian Dubé, et ils m’ont dit de porter plainte pour exprimer mon insatisfaction. Comme cela fait déjà trois fois que je le fais à titre personnel, j’ai pensé à effectuer une plainte collective avec d’autres citoyens. On aura même une accompagnatrice, qui viendra de Québec pour nous aider à remplir la plainte », soutient Mme Huot.

La plainte sera adressée à la commissaire aux plaintes et à la qualité des services, qui est responsable du respect des droits des usagers et du traitement des plaintes. Elle agit avec indépendance et n’exerce pas d’autre fonction au sein du CIUSSS de la Capitale-Nationale.

Mme Huot déplore que le CLSC ait accumulé un mois de retard et que ses plages horaires pour les prises de sang soient déjà remplies alors que la population est vieillissante. « On a besoin que l’infirmière vienne au moins deux fois par mois au lieu d’une seule fois. Pour nous, c’est un besoin essentiel et on doit se battre pour l’obtenir », déplore-t-elle.

De son côté, le Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux (CIUSSS) de la Capitale-Nationale ne commente pas pour le moment. Il répondra dans les prochains jours.

Son PDG, Guy Thibodeau, avait dit lors de son passage le 7 juin avoir entendu les demandes des citoyens de Baie-Sainte-Catherine. « Je pense que ce sont des situations ponctuelles ou particulières qui ont été relevées. À quelques endroits sur le territoire, c’est plus complexe les services de proximité. Il n’y a pas de solution uniforme. Cela dit, je crois que nous offrons un bon niveau de service », avait-il indiqué.

Partager cet article