Un sondage suggère que le sentiment de fierté des Canadiens est moins élevé qu’avant

Par La Presse Canadienne 7:21 PM - 30 juin 2024
Temps de lecture :

Un nouveau sondage suggère que le sentiment de fierté nationale des Canadiens est moins élevé qu’il y a quelques années. Sur cette photo prise le 1er juillet 2023, des Canadiens assistent à un spectacle à Ottawa à l’occasion de la fête du Canada. LA PRESSE CANADIENNE/Justin Tang

Un nouveau sondage suggère que la grande majorité des Canadiens sont fiers de leur foyer et de leur terre natale, mais que le sentiment de fierté nationale est moins élevé qu’il y a quelques années.

La firme Léger a demandé à 1607 personnes ce qu’elles pensaient du fait d’être Canadiennes à l’approche de la fête du Canada. L’entreprise a posé des questions similaires à un groupe de 1003 Américains en prévision du 4 juillet.

Les résultats indiquent que la grande majorité des répondants, soit 76 %, se disent fiers d’être Canadiens. 

Toutefois, 45 % des participants ont déclaré se sentir moins fiers qu’il y a cinq ans. Léger a fait savoir que cela représente une hausse de 16 points de pourcentage par rapport à 2021, lorsqu’ils avaient posé la même question.

La firme Léger a demandé aux répondants ce qui les rendait fiers d’être Canadiens parmi une liste de choix. La beauté naturelle du pays arrive en tête, suivie par les soins de santé universels, la liberté et l’égalité pour tous, une société paisible et sûre ainsi que le multiculturalisme. 

Seulement un Canadien sur cinq a déclaré que ses compatriotes canadiens le rendaient fier.

Léger a aussi demandé aux répondants de choisir, parmi une liste, ce qui ne les rendait pas fiers d’être Canadiens.

L’état du système de santé figurait en deuxième place, juste derrière les inégalités économiques et la pauvreté. 

En troisième position figurait le gouvernement fédéral actuel. 

La grande majorité des personnes qui ont choisi cette option ont également déclaré qu’elles soutenaient les conservateurs fédéraux, selon le sondage. 

En fait, les électeurs conservateurs étaient plus susceptibles d’être moins fiers d’être Canadiens qu’il y a cinq ans, 65 % d’entre eux étant en accord avec cette affirmation, comparativement à seulement 26 % des électeurs libéraux, 41 % des partisans du Nouveau Parti démocratique (NPD) et 36 % de ceux qui soutiennent le Bloc Québécois. 

Quelque 94 % des personnes qui ont affirmé voter pour les libéraux ont également déclaré qu’ils étaient de fiers Canadiens, un chiffre qui est tombé à 88 % chez les électeurs du NPD, 68 % chez les conservateurs et 51 % chez les partisans du Bloc. 

Pourtant, les provinces les plus fières sont les bastions conservateurs: l’Alberta, la Saskatchewan et le Manitoba, où plus de 80 % de la population se disent de fiers Canadiens.

Les Québécois sont ceux dont le niveau de fierté a le moins changé depuis cinq ans. Ils sont aussi les moins fiers d’être Canadiens. 

Seulement 22 % des répondants du Québec prévoient célébrer la fête du Canada, la proportion la plus faible au pays. Le Québec a récemment célébré la Saint-Jean-Baptiste le 24 juin. 

À l’échelle du Canada, moins de la moitié des répondants prévoient célébrer le 1er juillet. 

Au total, seulement 7 % des personnes interrogées ont déclaré qu’elles étaient plus fières qu’elles ne l’étaient en 2019, tandis que 45 % ont affirmé être au statu quo.

Aux États-Unis, environ un répondant sur cinq se dit plus fier d’être Américain qu’il y a cinq ans, alors que 45 % des gens ont déclaré que leurs sentiments n’avaient pas changé, et 35 % qu’il avait diminué.

La moitié des répondants américains ont déclaré qu’ils estimaient que leur pays d’origine était l’un des meilleurs endroits au monde où vivre, comparativement à 41 % des Canadiens. 

Partager cet article