Le maire de L’Isle-aux-Coudres veut que les négociations reprennent

Par Lisianne Tremblay 4:55 AM - 27 juin 2024
Temps de lecture :

Photo archives

Le maire de L’Isle-aux-Coudres Christyan Dufour souhaite que les négociations reprennent entre la Société des traversiers du Québec et ses employés.

« J’ai su que l’employeur était prêt à négocier et c’est le cas aussi pour le syndicat. Tout le monde est prêt à négocier et il n’y a personne qui négocie. J’ai communiqué avec tous les autres maires et eux aussi veulent que les négociations reprennent. Il y a un impact partout à la grandeur de la province », déplore M. Dufour.

Le syndicat des Métallos déplorait d’ailleurs la lenteur des négociations, qui ont duré 14 mois. En plus de celle de L’Isle-aux-Coudres/Saint-Joseph-de-la-Rive, la grève des officiers de navigation et les officiers mécaniciens touchent les traverses de Tadoussac/Baie-Sainte-Catherine, Matane/Godbout, Québec/Lévis et Sorel/Saint-Ignace-de-Loyola.

Le syndicat a obtenu un mandat pour cinq autres journées de grève, qu’il peut utiliser au moment jugé opportun. Les prochaines dates ne sont pas encore confirmées.

« Pendant ce temps-là, tous les commerçants de L’Isle-aux-Coudres sont désespérés. En plus, les jours de grève seraient dans les semaines de la construction. Les gens planifient maintenant leurs vacances et si la grève se concrétise ils ne viendront pas », ajoute M. Dufour.

Il ajoute que 5 200 000 personnes sont transportées par la STQ par année et on compte deux millions de véhicules pour toutes les traverses confondues.

De plus, les deux journées de grève les 20 et 21 juin ont entraîné des conséquences importantes sur les touristes, qui ont changé leurs plans.

« Même si nous avions quand même plusieurs traversées malgré la grève, les gens ne sont pas venus. J’ai eu des informations sur l’achalandage dans les commerces et on voit les impacts. L’an passé, à la Boulangerie Bouchard, la propriétaire avait eu au-dessus de 350 sorties de pain. Cette année, elle en a eu 80 durant la journée du samedi », commente le maire de L’Isle-aux-Coudres.

Il parlera aussi de la situation avec la députée de Charlevoix-Côte-de-Beaupré, Kariane Bourassa.

Partager cet article