Desbiens pas surprise de la visite du chef conservateur

Par Dave Kidd 5:00 AM - 22 juin 2024
Temps de lecture :

Photo archive ©HOC-CDC Credit: Christian Diotte, House of Commons Photo Services

La députée Caroline Desbiens n’est pas surprise de la visite du chef du Parti conservateur du Canada.  Pierre Poilievre sera au Rodéo de Charlevoix plus tard aujourd’hui. Il  doit aussi participer à un autre événement dans la partie ouest de la circonscription auquel assistera également la bloquiste.

« Je suis la cible plus que lui », dit Caroline Desbiens. « Il va passer dans les circonscriptions qui jadis étaient des bastions conservateurs.  C’est clair que mon comté est un de ceux qui sont visés », poursuit-elle.

La députée rappelle aussi que le Parti conservateur du Canada n’a rien à voir avec le parti du regretté Brian Mulroney.

Caroline Desbiens ne semblait pas du tout peinée par la pause des travaux de la Chambre des communes. Selon elle, la dernière session a été « déplorable et décourageante. Je n’ai jamais vu autant d’immaturité et de manque de conscience professionnelle. Si le Bloc n’avait pas été dans la place, ça aurait été la dérive », dit-elle.

L’élue soutient que les deux grands partis « n’ont pas fait de travail concret. Ils ont juste fait de la politique. On n’est pas en campagne électorale. Leurs commettants appellent chez nous parce qu’ils n’ont pas de services », ajoute-t-elle.

Caroline Desbiens mentionne que sa formation a réussi à faire « bouger le paquebot. Avec le sens commun, on réussit quelque chose .

La députée estime aussi que sa formation séduite encore. « Les sondages nous placent encore en avance. On ne nuit pas au Canada », continue-t-elle. « La prochaine campagne ne sera pas différente des autres », termine-t-elle.

Partager cet article