Une pétition pour limiter le bruit des camions sur la route 138

Par Victor Carré 2:22 PM - 21 juin 2024
Temps de lecture :

Les camionneurs utilisent souvent les freins moteurs lorsqu’ils entreprennent la descente d’une côte. Peut-être trop, selon certains.

Un citoyen de La Malbaie lance une pétition dans le but de limiter le bruit occasionné par les freins moteurs dans le secteur de Cap-à-l’Aigle.

L’initiateur de la pétition, s’est installé dans la région en 2021. Au moment de l’achat de sa maison dans le secteur de Cap-à-l’Aigle, il était au courant qu’il allait entendre des bruits provenant de la route 138, en raison de sa proximité. Cependant, il ne s’attendait pas à autant. « On avait fait une étude du niveau de décibels lors de l’acquisition [de la maison]. Mais c’est quand on vit ici à longueur d’année qu’on voit que ça déborde », mentionne-t-il. Le flux constant de camions se dirigeant vers ou en provenance de la Côte-Nord est incessant, selon lui. « C’est le jour et la nuit. Le volume diminue légèrement le soir, mais ça reste dérangeant », mentionne-t-il.

Dans le but de retrouver une quiétude des lieux, Il a donc lancé une pétition en ligne destinée en autre au ministère des Transports du Québec (MTQ). Il demande spécifiquement à ces derniers de se pencher sur la vitesse permise à cette portion de la 138. Il veut aussi que le MTQ encadre et forme les camionneurs quant à l’utilisation du frein moteur par les chauffeurs de camion en imposant des règles claires pour minimiser ces nuisances sonores.

Ce sont plus précisément les freins par compression, un dispositif de compression d’air employé pour ralentir les véhicules lourds en descente, qui lui saute aux yeux. « On dirait que c’est souvent mal utilisé, ce qui contribue à son bruit dérangeant ». Il voudrait donc que le MTQ encadre et forme aussi les camionneurs quant à l’utilisation de ces freins en imposant des règles claires pour minimiser les nuisances sonores dans le futur.

Il n’y a pas seulement le bruit des camions qui agace l’homme. « Il y a aussi les motocyclistes, avec leurs échappements non réglementaires, et les conducteurs de voitures sportives affectionnant les accélérations bruyantes », dit-il.

Ces bruits auraient un impact direct dans le voisinage. « Mes voisins de gauche ont mis leur maison en vente récemment. Quant à mes voisins de droite, ils sont passés à deux doigts de déménager au printemps », mentionne-t-il.

Il entend également déposer sa pétition auprès de la MRC de Charlevoix-Est et à la Ville de La Malbaie.

Partager cet article