Les employés non brevetés de la STQ votent aussi pour un mandat de grève

Par Lisianne Tremblay 1:25 PM - 20 juin 2024
Temps de lecture :

Photo courtoisie

Les insulaires pourraient subir les conséquences d’une autre grève. Cette fois ce sont les employés non brevetés de la traverse de L’Isle-aux-Coudres/Saint-Joseph-de-la-Rive. Ils ont voté hier à 100 % pour un mandat d’exercer jusqu’à 10 jours de grève au moment jugé opportun. 

Les membres de la section locale 9599 des Métallos n’ont toutefois pas encore déterminé le moment où ils comptent commencer à exercer leur mandat. Tout comme leurs collègues officiers, ils dénoncent la lenteur des négociations ainsi que les réticences de la Société des traversiers du Québec à effectuer un rattrapage salarial par rapport au reste de l’industrie, indique-t-on dans un communiqué.

« L’employeur se traîne les pieds dans les négociations et répète qu’il n’a pas de mandat du Conseil du Trésor afin d’aborder les aspects monétaires du contrat de travail. Il fait du chantage aux concessions et n’offre même pas l’équivalent des hausses offertes aux syndiqués du Front commun. Nos membres gagnent en moyenne 5 $ de moins de l’heure que ce qui se fait dans l’industrie. Ce n’est pas acceptable », déplore le président de l’unité de la section locale 9599, qui représente les syndiqués de la traverse de L’Isle-aux-Coudres, Jonathan Dufour.

Quant aux officiers de navigation et les officiers mécaniciens de cinq traverses du Québec, incluant celles de L’Isle-aux-Coudres, Tadoussac et Godbout, ils seront en grève demain et samedi ainsi qu’à huit autres dates à déterminer

L’horaire des traverses a été réduit.







Partager cet article