Câline de blouse, nouvelle friperie à Baie-Saint-Paul

Par Jean-Baptiste Levêque 12:10 PM - 20 juin 2024
Temps de lecture :
caline blouse friperie baie-saint-paul

Une nouvelle friperie, Câline de blouse, vient d’ouvrir sur la rue Ambroise-Fafard, à Baie-Saint-Paul.

Une nouvelle friperie a ouvert ses portes à Baie-Saint-Paul, Câline de blouse, dans le but d’offrir des vêtements pour hommes et femmes de seconde main, de qualité et à des prix abordables.

« Je récupère des marques comme Zara, Simons, Tommy Hilfiger ou Old Navy, pas du Ardene ou du Walmart. Le linge est propre, en ordre, acheté », décrit la propriétaire, Suzanne Lemay, qui opère d’éjà une friperie semblable à Sutton, dans les Cantons-de l’Est.

Suzanne Lemay n’est donc pas du coin, mais un des ses frères habite à Baie-Saint-Paul. « Il avait besoin de jeans. Il ne trouvait rien et voulait venir jusqu’à Sutton. Je lui ai dit : tu ne vas pas faire quatre heures de route pour un jeans? », se souvient-elle avec un sourire dans la voix.

L’idée d’ouvrir une friperie dans Charlevoix germe alors. Un local se libère alors sur la rue Ambroise-Fafard et Suzanne Lemay saute sur l’occasion. « Baie-Saint-Paul est une place tellement agréable, courue, touristique », mentionne-t-elle pour ajouter à ses motivations.

Comme pour sa friperie de Sutton, la propriétaire ne reçoit pas de dons. « Ce sont des produits achetés, à 70 % venant de clients. Pour le reste, c’est un secret… » Ce système sera mis en place à l’automne à Baie-Saint-Paul, le temps que le commerce prenne son erre d’aller. Les dons de vêtements sont acceptés pour l’été.

Suzanne Lemay considère avoir un modèle d’affaires « extrêmement écologique ». « Je ne produits pratiquement zéro déchet. La marchandise n’est pas emballée », dit celle pour qui acheter en friperie procure aussi « le sentiment de consommer de façon responsable ».

Partager cet article