Un seul navire à L’Isle-aux-Coudres : votre patience est testée

Par Dave Kidd 12:41 PM - 16 juin 2024
Temps de lecture :

À 12h40, c’est ce qui attendait les gens qui voulaient quitter l’île.

Un bris sur le Svanoy risque d’étirer votre séjour sur L’Isle-aux-Coudres ou encore de le retarder puisqu’il n’y a qu’un seul navire en service aujourd’hui. Sur l’île, la circulation est tout sauf fluide au moment de publier ce texte.

La Société des traversiers du Québec avait d’ailleurs prévu deux navires pour la fin de semaine. Son plan est finalement tombé à l’eau.

La patience des insulaires est encore éprouvée surtout que de très longues files de voitures se sont formées sur les routes  qui mènent aux quais, rapportent des témoins.

L’achalandage est important aujourd’hui avec la tenue de la seconde séquence des courses de l’Échappée.

Pour éviter que la situation dégénère, le service incendie a été demandé sur les lieux pour aller faire la circulation.

Le maire Christyan Dufour espère que l’été ne sera pas à l’image de cette fin de semaine. « On va se faire une rencontre pour établir un plan de match pour avoir de l’aide pour la circulation lorsque ça arrive », dit-il.

 Le Svanoy était amarré hier (15 juin) au quai de Pointe-au-Pic. Une pièce est attendue, confie un porte-parole de la STQ.

La situation rend des insulaires un peu nerveux surtout que deux jours de débrayage sont prévus les 21 et 22 juin. Certains craignent déjà des impacts sur la saison touristique estivale.

Attente à Baie-Sainte-Catherine

Par ailleurs, le temps d’attente est de plus d’une heure en direction de Baie-Sainte-Catherine, a fait savoir la STQ par l’entremise d’une alerte.

Partager cet article