Regarde ! Les étoiles !

Par Catherine Drapeau
Temps de lecture :

Une fois la nuit tombée, il faut lever les yeux vers le ciel qui surplombe Charlevoix, vaste tableau noir ponctué d’astres célestes des plus spectaculaires. Peu affectée par la pollution lumineuse, la voûte céleste où s’élancent même parfois les aurores boréales marque les esprits par son immensité. Sortez vos couvertes, installez le hamac et n’oubliez pas les jumelles! Vous voilà prêt pour un tête-à-tête avec des milliards d’éphémères.

Photo CÉPAS

Trois conseils pour profiter pleinement du ciel étoilé

-Trouver l’emplacement idéal. S’éloigner des centres urbains permet d’éliminer la pollution lumineuse. L’arrière-pays de Charlevoix, les parcs nationaux, les sommets de montagne et les espaces dégagés comme les abords du fleuve sont des endroits à privilégier.

-Planifier le moment parfait. La fin de l’été et le début de l’automne sont les meilleures périodes pour profiter pleinement du ciel étoilé puisque les nuits y sont plus longues et le temps, encore doux. Il est judicieux de s’informer des prévisions météorologiques afin d’éviter les soirées ennuagées et les soirs de pleine lune qui voileront les astres lumineux.

-Fréquenter des activités animées par des spécialistes qui pourront vulgariser les merveilles de l’Univers.

Où aller?

Photo CÉPAS

Pour s’endormir à la belle étoile : Le DACO 

Astral, Constellation, Céleste… Ce sont bien les noms que portent les cabines et refuges de ce Domaine à Ciel Ouvert où les visiteurs pourront s’endormir la tête dans les étoiles. Situé à Sainte-Agnès, le site d’hébergement insolite en nature connaît l’importance des détails, puisqu’il fournit les télescopes dans les chalets qui sont équipés de grandes fenêtres vitrées. Dès cet été, les campeurs peuvent profiter du nouveau Repère des étoiles, un grand filet suspendu 14 pieds au-dessus du sol, un nid où se percher et observer le canevas céleste de plus près!

À l’horaire, des activités animées par GUEPE abordant la thématique de l’univers, des étoiles et des planètes seront organisées une fois par mois. Tous sont invités à y participer.

domaineacielouvert.com

Pour un séjour sous le thème des Perséides : le camp familial du Centre écologique de Port-au-Saumon

Depuis 1968, le « CÉPAS » a construit sa renommée dans le domaine des sciences naturelles, notamment grâce à ses séjours en camp de vacances sur la thématique de l’astronomie. Son site, exceptionnel, et ses installations en font un lieu tout indiqué pour s’adonner au plaisir de l’observation des constellations et de la Voie lactée, volet éducatif en prime!

Du 12 au 15 août, pendant la haute saison des Perséides, prenez part au premier camp familial au cours duquel les guides naturalistes animeront plusieurs activités. Brillant!

cepas.qc.ca

Pour les férus d’astronomie : les observatoires astronomiques et de l’astroblème de Charlevoix

De la mi-juin au début septembre, les observatoires astronomiques et de l’astroblème de Charlevoix convient les visiteurs à tous les soirs pour une activité de découverte de l’astronomie par l’astrophotographie en direct, une technique qui permet de bien observer nébuleuses, galaxies, amas d’étoiles et autres planètes.

Ciel nuageux? Pas de souci! Une simulation de ciel étoilé, accompagnée d’explications passionnantes, vous attend à l’intérieur.

Débutez votre découverte par une balade sur le Sentier des planètes au Fairmont Le Manoir Richelieu. Ce parcours de 3 km reproduit, à une échelle 1 500 000 000 fois plus petite, notre système solaire.

astroblemecharlevoix.org

Pour les curieux : Les soirées d’observation du Club d’astronomie de Charlevoix

Découvrir les cratères sur la lune, repérer les principales constellations et observer les objets célestes, voilà ce que propose le Club d’astronomie de Charlevoix lors de soirées organisées une fois par mois, de mai à octobre.

À Baie-Saint-Paul, les rencontres ont lieu à l’observatoire astronomique de Baie-Saint-Paul situé au pavillon su Saint-Laurent, où la Ville s’est nouvellement munie d’un télescope de 14 pouces.

À La Malbaie, le parc du Havre près du Musée de Charlevoix accueille les activités du club.

Page Facebook Le club d’astronomie de Charlevoix-Membres et Public

Partager cet article