Le Mouvement Action-Chômage Charlevoix est déçu du gouvernement fédéral

Par Dave Kidd 2:23 PM - 01 septembre 2022
Temps de lecture :

Julie Brassard directrice générale du Mouvement Action chômage Charlevoix : archive

Le Mouvement Action-Chômage de Charlevoix (MACC) exprime sa déception face à l’absence de bonification des prestations de maladie de l’assurance-emploi.

« Les budgets fédéraux de 2021 et 2022 indiquaient que la durée des prestations de maladie allait être prolongée de 15 à 26 semaines à l’été 2022. Le gouvernement a toujours laissé entendre que la prolongation entrerait en vigueur en août 2022. Tout le monde l’a entendu. Nous sommes le 1 er septembre et il n’y a toujours rien à l’horizon », a expliqué Julie Brassard, directrice générale du MACC.

La prolongation des prestations de maladie est réclamée depuis des années par des politiciens, syndicats, différents organismes et le Comité national des chômeurs. La durée de 15 semaines a été jugée largement insuffisante.

 « L’inaction du gouvernement est cette fois-ci accompagnée d’un brouillard opaque : nous ne savons rien de leur plan pour les prestations de maladie, et encore moins de la réforme de l’assurance-emploi à laquelle il s’était engagé, et qui devait prendre le relais à l’expiration des mesures temporaires le 25 septembre prochain. La population est laissée dans l’ignorance : c’est inacceptable », a conclu la directrice du MACC.

Partager cet article