Une plaque de bronze est dévoilée pour le 375e anniversaire de l’arrivée de Pierre Tremblay

Par Lisianne Tremblay 1:34 PM - 06 août 2022
Temps de lecture :

Rosaire Tremblay est accompagné du président de l’Association des Tremblay d’Amérique Pierre Tremblay et d’un administrateur de l’Association, qui se nomme aussi Pierre Tremblay.

L’Association des Tremblay d’Amérique a dévoilé le 6 août une plaque de bronze pour souligner le 375e anniversaire de l’arrivée de leur ancêtre, Pierre Tremblay.

La plaque de bronze est apposée sur le Mémorial Tremblay-Achon, sise près du Carrefour culturel Paul-Médéric.

Une quarantaine de participants ont pris part au dévoilement.

Le président de l’Association des Tremblay d’Amérique, Pierre Tremblay, était d’ailleurs présent pour cette occasion. Il a rappelé comment Pierre Tremblay avait quitté la commune de Randonnai au Perche en France. Il s’était engagé auprès du notaire Choiseau de Tourouvre pour venir travailler trois ans en Nouvelle-France pour Noël Juchereau.

« On est très fiers de porter ce nom et de la descendance que Pierre et Ozanne ont laissé aux Québécois, aux Canadiens et en Amérique. On parle de plusieurs centaines de milliers de personnes. Il y a au moins 180 000 porteurs du nom. Il ne faut penser aux filles de Pierre et Ozanne qui ont marié d’autres individus. Ils ont laissé une descendance, qui a du sang de Tremblay. On est contents d’être ici à Baie-Saint-Paul, qui est le berceau de la famille Tremblay », soutient Pierre Tremblay.

Rosaire Tremblay, historien et secrétaire de l’Association des Tremblay d’Amérique est à l’origine de plus de 90 bronzes et monuments à Baie-Saint-Paul.

« Je trouvais important de célébrer ce 375e anniversaire. Nous ne voulions pas attendre au 400e . C’est un moment signifiant pour nous. Dans 25 ans, un bon nombre de personnes présentes ici ne seront plus là » précise-t-il en ajoutant que ce n’est peut-être pas le dernier bronze pour les Tremblay.

Il a d’ailleurs rappelé comment il avait réussi à recomposer le monument des Tremblay et des Simard en 1979.

Rosaire Tremblay a retrouvé les pierres pour rassembler à nouveau ce monument sculpté par Émile Brunet.

« Le monument a été érigé en 1948 à l’occasion du 250e anniversaire de la fondation de l’Église. Les bronzes ont été sculptés par Émile Brunet, qui a fait des œuvres majeures au Québec. Lors de la construction du bâtiment qui abrite le Carrefour culturel en 1966, l’entrepreneur a démantelé le monument et de le disperser. Les pierres disparaissent sauf les trois bronzes et les bases. En 1977, j’ai décidé de le reconstruire. J’ai fait une enquête et j’ai retrouvé les 19 pierres manquantes, qui étaient dans le comté. Deux ans plus tard, le monument a été inauguré à nouveau », rappelle Rosaire Tremblay.

Voici la plaque soulignant le 375e anniversaire de l’arrivée du fondateur Pierre Tremblay.

Partager cet article