Lysanne Richard a réussi ses deux plongeons à la marina de Cap-à-L’Aigle

Par Lisianne Tremblay 10:08 PM - 06 août 2022
Temps de lecture :

Lysanne Richard a réussi à reproduire une torche humaine. Photo Laurence Labat.

La plongeuse de haut vol Lysanne Richard est parvenue à effectuer ses deux plongeons, dont le deuxième avec une cape de feu pour reproduire «une torche humaine » à la marina de Cap-à-L’Aigle ce soir.

Le premier plongeon a été exécuté à une vingtaine de mètres vers 20h10. Pour ce saut, elle tenait une torche de feu dans chacune de ses mains.

Étant donné l’élément de difficulté avec le feu, le second plongeon a été réalisé à une dizaine de mètres.

«Tout s’est bien passé. Je me sens encore une un nuage. Lorsque j’avais la cape de feu, oui la peur était à, mais au moment de faire mon saut, je me sentais en confiance. Je devais avoir quelqu’un avec moi dans la nacelle étant donné que je n’avais rien pour me tenir. Je n’avais pas de marge d’erreur. On avait fait une générale en pm avec mon équipe et nous étions très bien préparés. On apprend chaque fois, cela permet de consolider mes capacités et aussi à me nourrir et m’inspirer pour en effectuer un prochain. Je suis également heureuse pour la visibilité et les retombées que mes plongeons apporteront à la Croisière des Alyzés», commente Lysanne Richard au lendemain de son exploit.

Elle remercie également le public qui était présent pour l’encourager.

Des pompiers du service de sécurité incendie de La Malbaie et la Garde côtière auxiliaire de Cap-à-L’Aigle étaient d’ailleurs présents pour s’assurer du bon déroulement du plongeon. Mme Richard est bien entourée, elle peut notamment compter sur un responsable de la sécurité au sein de son équipe. La pompière Stéphanie Rochette l’accompagnait dans la nacelle.

Les fonds amassés lors de cet événement seront versés à la Croisière des Alizés. Lysanne Richard agit d’ailleurs comme ambassadrice.

Cet organisme permet aux jeunes filles âgées de 15 à 20 ans qui vivent avec des troubles alimentaires de vivre un séjour sur un voilier dans un contexte de thérapie par le plein air. Les séjours sont offerts en collaboration avec la Maison L’Éclaircie.

Il est toujours possible de faire un don à l’organisme via la plateforme Zeffy.

Lysanne Richard tenait des torches dans chaque main pour son premier plongeon. Photo Laurence Labat
Des Charlevoisiens se sont rendus sur les lieux pour encourager la plongeuse Lysanne Richard.

Partager cet article