Un repas servi au CHSLD de Baie-Saint-Paul suscite des réactions

Par Lisianne Tremblay 6:26 PM - 05 août 2022
Temps de lecture :

Voici l’image partagée par une préposée aux bénéficiaires.

Une préposée aux bénéficiaires a partagé l’image d’un repas qui aurait été servi à un résident du CHSLD de Baie-Saint-Paul dans les réseaux sociaux.

On y voir des saucisses à hot-dog, des chips et des asperges à côté. Plusieurs internautes ont partagé et dénoncé ce repas servis aux aînés.

Le Centre intégré universitaire de santé et services sociaux de la Capitale-Nationale confirme que l’image qui circule sur les réseaux sociaux «est authentique, mais elle ne correspond aucunement à la présentation régulière du repas hot-dog qui est servi à nos résidents ».

«Tout d’abord, l’assiette hot-dog avec chips et salade de choux-carottes est un repas très apprécié et réclamé par nos résidents. Il nous fait grand plaisir de leur offrir ce menu estival. Il y a eu une erreur, que nous déplorons, dans l’application de l’offre alimentaire dans le repas servi hier midi à ce résident. En effet, la saucisse coupée doit être servie dans un pain, et ce, même si la personne requiert une alimentation coupée en raison de sa capacité de déglutition et de son état physique », soutient le porte-parole Mathieu Boivin.

Le CIUSSS de la Capitale-Nationale ajoute que l’asperge est servie uniquement comme menu alternatif à la salade de choux-carotte dans le cas où ce légume fait partie des préférences du résident.

« Nous admettons que l’asperge servie à ce résident ne satisfait pas aux standards et qu’elle n’aurait pas dû se trouver sur son plateau-repas ».

L’organisation conclut en indiquant qu’elle fera un suivi approprié de cette situation et prendra toutes les mesures nécessaires pour qu’une telle erreur ne se produise plus.

Le maire de Baie-Saint-Paul, Michaël Pilote a pour sa part communiqué avec le PDG du CIUSSS de la Capitale-Nationale, Guy Thibodeau. Il se dit satisfait de sa collaboration puisqu’il s’est activé rapidement à faire la lumière sur cet événement.

Il ajoute que «nos aînés méritent mieux comme dîner que ce que nous retrouvons sur cette photo. »

Partager cet article