(Mise à jour) Menaud et Cuisine, Cinéma et confidences remportent un Laurier de la gastronomie

Par Dave Kidd 9:26 PM - 20 juin 2022
Temps de lecture :

(Mise à jour) La distillerie Menaud de Clermont et Cuisine, Cinéma et Confidences de Baie-Saint-Paul ont remporté un prix aux Lauriers de la gastronomie québécoise.

Photo: Facebook

Cuisine, Cinéma et Confidences s’est mérité le prix pour l’événement gastronomique de l’année.

«  Quel beau prix pour Cuisine, Cinéma et Confidences! Ce festival,   c’est nous…. Ce prix appartient producteurs, restaurateurs, chefs, vignerons, brasseurs de la région! Je suis extrêmement reconnaissante de leur passion, de leur créativité et de leur persévérance à nous nourrir et à nous amener à vivre des moments magiques!», lance avec emphase Lucie Tremblay, fondatrice du festival, encore sous le coup de l’émotion au lendemain du gala.

Elle a également de bons mots pour les artisans du cinéma et du documentaire, partenaires essentiels du festival qui rallie ses deux passions.

«Les restaurateurs, les chefs, les cinéastes, ce sont des artistes qui s’investissent à nous faire vivre une émotion, un souvenir. Il y a beaucoup, beaucoup d’amour dans ces deux univers-là qui se rejoignent le temps du festival. Moi, sans eux, je suis rien, mais ensemble, on fait quelque chose de beau et de grand, je pense! » commente-t-elle.

Cuisine, Cinéma et Confidences a damé le pion à de grosses pointures. « On était quand même en nomination avec Montréal en lumière qui doit avoir 20 fois notre budget, si pas plus! », s’extasie Mme Tremblay.

Le titre de producteur de boissons de l’année est allé à Grégoire Bluteau, Charles Boissoneau, Enrico Bouchard et Martin Brisson de chez Menaud. « Ce prix représente le fruit de nos efforts des dernières années à travailler avec les producteurs de Charlevoix et transformer leurs récoltes et cueillettes en boisson. Cette reconnaissance du milieu nous inspire à nous démarquer encore plus au sein de la gastronomie québécoise. Évidemment, on souhaite remercier tous les partenaires avec qui nous travaillons sans qui la mise en avant de la région ne serait pas possible ». a commenté Charles Boissonneau au nom de l’équipe.

Charles Boissonneau et Enrico Bouchard.

Hydromel Charlevoix, finaliste dans la catégorie du Tourisme gourmand, et les Faux Bergers, dans la catégorie Restaurant de l’année, sont repartis bredouilles, mais fiers d’avoir été nommés parmi les finalistes.

C’était la 4e édition des Lauriers de la gastronomie québécoise.

Partager cet article