Constats COVID : six Charlevoisiens bénéficient d’un retrait de plainte

Par Dave Kidd 10:02 AM - 10 mai 2022
Temps de lecture :

Palais de justice de La Malbaie – Hiver 2021

Six Charlevoisiens qui avaient été interpellés par la Sûreté du Québec pour avoir participé à ce qu’on appelait communément « un rassemblement COVID » s’en tirent sans avoir rien à débourser.

La procureure de la Couronne chargée de l’affaire a procédé au retrait des plaintes alors que la cause devait être entendue lundi après-midi au palais de justice de La Malbaie.

L’une des personnes interpellées a expliqué au Charlevoisien que la contravention était contestée parce que le groupe « prétendait avoir le droit de faire ce qu’il a fait. Une semaine avant, le premier ministre Legault avait autorisé des activités de loisirs extérieures pour un maximum de huit personnes. C’était aussi dans le temps où les parcs de Montréal avaient été littéralement envahis. C’était notre argument pour expliquer que nous n’avions pas enfreint la loi », résume l’homme d’une trentaine d’années.

Les faits allégués remontent au 24 avril 2021. Les six adultes étaient dans un parc derrière le Centre éducatif Saint-Aubin. Ils ont fait un petit feu et cassé la croûte.  « Nous sommes arrivés vers 18h30 et les policiers sont passés à 20h. Dans ce temps-là, le couvre-feu était à 21h30 », rappelle l’homme qui vient de conserver au moins 1 500 $  dans son compte de banque.

Partager cet article