(Mise à jour 08-05)La MRC de la Côte-de-Charlevoix remplacerait Charlevoix-Est

Par Dave Kidd 2:51 PM - 07 mai 2022
Temps de lecture :

La MRC de Charlevoix-Est pourrait changer d’appellation pour MRC de la Côte-de-Charlevoix.

C’est la suggestion qui a été présentée aux participants de la planification stratégique territoriale de la MRC.

L’Agence Featuring, qui a accompagné la MRC dans ce travail, explique que le nom est représentatif et inclusif. Le mot qui est ajouté est « court et clair ».

Le nom ne fait pas l’unanimité chez les maires d’après ce que Michel Couturier, maire de La Malbaie, a dit. « Mais, là, on recherche des commentaires ». 

En entrevue, il a mentionné que le nom suggéré est « mieux que celui de Charlevoix-Est. Il faut que ça se discute », dit-il également

 « On ne cherche pas l’unanimité, mais un consensus », a dit le dg de la MRC Pierre Girard.

La mairesse de Saint-Aimé-des-Lacs, Claire Gagnon aimerait plus le nom la MRC des Côtes-de-Charlevoix. « Un jour, je ne sais pas quand, mais il y aura une MRC ».

Le maire de Clermont est « indécis » sur le nom. « Ça me fait penser à la MRC de la Côte-de-Beaupré. Peut-être que dans une semaine je serai habitué », dit-il.

D’autres ont aussi indiqué que les similitudes avec cette MRC et la Côte-Nord font en sorte que le nom ne passe pas pour eux.

Le maire de Notre-Dame-des-Monts, Alexandre Girard dit que le nom lui plaît. « Je ne suis pas certain qu’il associe tant que ça à la Côte-de-Beaupré », dit-il.

10 suggestions ont été présentées aux maires dans le cadre de la réflexion sur le sujet. Puis deux ont été gardées et finalement une seule qui a été dévoilée.

La préfet Odile Comeau rappelle qu’aucun échéancier n’est fixé pour changer le nom de la MRC. « Ce sera également commenté par la population »,dit-elle.

Le changement de nom de la MRC de Charlevoix-Est ne date pas d’hier. Les 10 derniers préfets n’aimaient pas le nom, a rappelé le directeur général Pierre Girard.

La préfet Comeau avait déjà expliqué que le nom Charlevoix serait conservé en raison de sa notoriété, mais que le est allait partir parce qu’il est jugé un peu péjoratif.

Partager cet article