Couvre-feu levé, mais passeport vaccinal obligatoire dans les commerces de grandes surfaces

Par Karine Dufour-Cauchon 3:21 PM - 13 janvier 2022
Temps de lecture :

Le premier ministre François Legault l

Le couvre-feu en vigueur depuis le 31 décembre sera levé dès lundi 17 janvier.  Le premier ministre du Québec François Legault en a fait l’annonce lors d’un point de presse jeudi en après-midi.

Cela ne veut pas dire qu’il y aura des assouplissements pour autant. Après avoir annoncé l’éventualité d’une « contribution santé» aux personnes non vaccinées, François Legault a partagé que son gouvernement met en place le passeport vaccinal à l’entrée des commerces grandes surfaces considérés comme non essentiels.

Il sera donc obligatoire d’être minimalement doublement vaccinés pour entrer dans des magasins de plus de 1 500 mètres carrés dès le 24 janvier. Les marchés d’alimentation et les pharmacies sont exclus de cette obligation puisqu’ils sont service essentiel.

Le 16 janvier sera la dernière journée où les commerces devront fermer le dimanche.

Un retour en classe «en vrai» lundi

La situation sanitaire permet un retour en classe en présence pour les élèves du primaire jusqu’à l’université ce même lundi, a annoncé M. Legault lors de son allocution devant les médias.

Le masque devra être porté en tout temps à l’école. Quand un enfant aura la COVID-19, le jeune sera isolé pour cinq jours, comme pour le cas des contagions en garderies.

«On voit enfin la lumière au bout du tunnel. On a quelques bonnes nouvelles à annoncer.  Le nombre de cas se stabilise. On va atteindre un pic d’hospitalisations en fin de semaine, mais nous avons prévu le coup avec l’ajout de mesures pour les travailleurs de la santé. On parle de mesures de mieux-être et des mesures incitatives et des mesures administratives», a déclaré le premier ministre.

Aux côtés de François Legault, le ministre de l’Éducation Jean-François Roberge a demandé aux parents d’être indulgents pour les prochaines semaines.

«Aux parents, je leur demande d’être compréhensifs. Nos écoles vont rouvrir et il y en aura, de la propagation. Ça ne sera pas parfait.  Il n’y aura pas de bris de service, sauf en dernier recours pour une journée ou deux. On n’est pas en train de gérer des fermetures, mais des réouvertures», déclare le ministre à quelques jours de la rentrée.

La distribution des tests rapides continuera en milieux scolaires dans les prochaines semaines.

Rappelons que le couvre-feu de 22h et 5h était en vigueur depuis le 31 décembre, où la propagation des cas de COVID-19 et du variant Omicron étaient problématiques pour les hôpitaux de la province.

Pour son point de presse, le premier ministre était aussi accompagné du ministre de la Santé, Christian Dubé et du directeur national de santé publique par intérim, le DLuc Boileau.  

Partager cet article