Le Jardin de la Simplicité lancera ses premiers alcools

Par Emelie Bernier 7:40 AM - 18 décembre 2021
Temps de lecture :

Le nouveau gin du Jardin de la Simplicité. Courtoisie

Dans le milieu florissant de la production d’alcools québécois, Yan Chamberland est un visage connu. Celui qui agit à titre de conseiller pour les distilleries, cidreries et autres vignobles se lance dans sa propre production au Jardin de la Simplicité, à Saint-Urbain.

Une bouteille de cidre bouché traditionnel « pétillant naturel ». Courtoisie

Les premières bouteilles de gin et de « pastis charlevoisien » seront mises en vente d’ici quelques jours, à la ferme. Il ne reste plus qu’une formalité à régler avec la Régie des alcools et des jeux, mais tout est prêt pour accueillir les premiers clients le 26 décembre.

«Après 22 ans à travailler à faire des alcools et du vin pour les autres autour du monde en tant que consultant, dont 10 ans avec Agri-Conseil, j’avais envie de créer mes propres alcools », confie Yan Chamberland.

Yan Chamberland. Courtoisie

C’est chose faite. Les aromates qui entrent dans la composition des alcools du Jardin de la simplicité sont cultivés sur place ou récoltés dans la nature environnante. L’agastache est très présente dans le gin comme dans la boisson anisée. Yan Chamberland travaille également sur un cidre fermier et cultive des vignes qui, d’ici quelques années, produiront du raisin destiné à être transformé en vin.

La liste des projets est sans fin. « Le Jardin de la simplicité est à la fois un vignoble et une nanodistillerie. La production est faite en très petits lots, entre 500 et 1000 bouteilles. Après le gin, le pastis, il y aura le cidre, les alcools avec des fruits… Et une absinthe en 2022 », résume celui qui vous invite à le rencontrer au 314, rue Saint-Edouard, Saint-Urbain du 26 au 30 décembre. Visitez la page Facebook du Jardin de la simplicité pour les détails.

Partager cet article