Le fun est de retour au Massif de Charlevoix

Par Dave Kidd 2:21 PM - 02 décembre 2021
Temps de lecture :

Il y aura de l’ambiance au Massif de Charlevoix cet hiver. Photo courtoisie Crédit : Élisabeth Anctil-Martin

L’équipe du Massif de Charlevoix redémarre la machine en grand. De 5 à 6 pistes du sommet jusqu’à la mi-station seront accessibles pour les premiers jours de la saison qui n’aura rien à voir avec la précédente.

La station de Petite-Rivière-Saint-François ouvre demain 3 décembre. Elle avait hâte de confirmer que les opérations régulières reprennent malgré le contexte qui oblige les skieurs à posséder un passeport vaccinal et respecter les mesures en place.

Le mois de novembre a été plutôt chaud ce qui n’a pas aidé à l’enneigement d’une partie du domaine skiable. Les équipes ont travaillé fort pour offrir les six pistes, dit-on.  Pour les premiers jours, les Remontées mécaniques Camp-Boule, Massif Express seront en marche. Dans la semaine du 6 décembre, les dirigeants prévoient compléter leur enneigement jusqu’à la base.

Le volet social entourant la pratique des sports de glisse manquait. Avec la pandémie, il avait pris le bord. Le café au chalet avant la première descente, ou la bière après la dernière remontée  sont des moments qui feront un grand bien aux skieurs. « C’est dans notre ADN. On revient à ce qu’était le Massif », soutient la directrice communication marketing, Maude Barrette Desjardins.

Pour être certain de ne pas manquer son coup au premier après-ski de samedi, Qualité Motel,  un groupe qui connait toujours du succès au centre de ski et dans la région se produira au chalet du sommet du Massif de Charlevoix.

Avec la contingence exercée, seuls les détenteurs d’un billet quotidien ou de saison pourront assister aux spectacles qui seront programmés cette saison.

Photo fournie par le Massif de Charlevoix

Les investissements de 7 M$ ont permis d’améliorer significativement l’approvisionnement en eau du système d’enneigement.  Environ la moitié du montant a été injectée dans ce dernier. « 109 perches ont été ajoutées à des endroits où l’enneigement était plus difficile en début de saison », précise Maude Barrette Desjardins. On a aussi ajouté des perches sur la piste de luge.

La grande amélioration mesure 7 km. C’est la distance entre la station et sa nouvelle source en eau : la rivière Lombrette . Cette source permettra un enneigement continu lorsque les périodes seront propices alors qu’avant les équipes devaient composer avec un réservoir qui offrait moins d’autonomie.

Partager cet article